DE | FR

Vers un congé parental dans le canton de Berne?

Image: Shutterstock
Les Bernois se prononceront sur l'introduction d'un congé parental de 24 semaines. Il s'agirait du premier canton suisse à légiférer en ce sens.
20.05.2021, 09:4920.05.2021, 15:54

L'initiative «Pour un congé parental cantonal» prévoit que chaque parent dispose d'un droit individuel de 6 semaines, les parents se répartissant librement les 12 semaines restantes. Pendant le congé, les parents perçoivent une compensation salariale convenable. Ce congé peut être pris de la naissance de l'enfant jusqu'à son entrée au jardin d'enfants.

Une première en Suisse

Si l'initiative est approuvée, Berne deviendra le premier canton a légiférer en ce sens. En effet, sur le site de la Confédération, on peut lire: «Le droit fédéral suisse ne prévoit pas de congé parental. Certains secteurs et certaines entreprises accordent toutefois un congé parental. La durée du congé et le montant de l’allocation varient d’un secteur à l’autre et d’une entreprise à l’autre.» (ats)

Thèmes

Des tornades font plusieurs morts en Chine

1 / 7
Des tornades font plusieurs morts en Chine
source: epa featurechina / fang dongxu
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Viol en Suisse: le projet de loi qui fâche

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Maurer critique l'attitude de la Suisse face à la guerre en Ukraine
Alors que le WEF bat son plein à Davos, le conseiller fédéral UDC Ueli Maurer s'est montré critique face à l'attitude de la Suisse dans le conflit qui oppose l'Ukraine à la Russie. Selon lui, la Suisse fait tout faux.

Le ministre suisse des Finances, Ueli Maurer, a parlé de la guerre en Ukraine dans une interview accordée mercredi aux journaux de Tamedia. Il s'est exprimé d'une part sur les aides publiques possibles pour les ménages, et a émis des critiques sur les sanctions.

L’article