DE | FR
Bild

De gauche à droite, les joueurs de l'équipe de Suisse Yann Sommer, Xherdan Shaqiri et Granit Xhaka. keystone

La Nati a refusé de participer à une campagne pro vaccin

L'OFSP a proposé à l’équipe de Suisse de militer pour le vaccin. Mais c'est un échec. Retour sur le début d'une polémique.



On ne verra ni Xhaka, ni Shaqiri, ni Sommer faire campagne pour la vaccination à la télévision. Et pour cause: l'Association suisse de football (ASF) a décliné la proposition de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) de promouvoir le précieux sérum. C'est ce que révèle le Tages Anzeiger.

De l'argent a-t-il été demandé?

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Selon le quotidien alémanique, l’ASF aurait demandé de l’argent, via un sponsoring, pour que la chose se concrétise «éventuellement». Une information que l’organe faîtier du football helvétique réfute totalement. Dominique Blanc, son président, s'est défendu dans le 24Heures:

«Je m’élève en faux face à ce sous-entendu. Ce n’est pas la vérité. Jamais nous n’avons envisagé de demander de l’argent pour une telle campagne. Au contraire, nous collaborons étroitement avec l’OFSP sur le sujet»

Pourquoi donc avoir refusé cette campagne, si ce n'est pas pour des raisons financières? Dominique Blanc invoque le caractère personnel du choix de la vaccination:

«Nous n’avons pas pris position, ce n’est pas notre rôle. Ce n’est pas à l’ASF d’opérer comme prescripteur d’opinion pour l’ensemble du pays.»

Toujours selon le quotidien vaudois, un courrier préparé avant la médiatisation de l'affaire a été envoyé par l'AFS, ce mercredi matin, aux 1400 clubs de football suisses. Son contenu? Une prise de position claire, contenant un appel à la vaccination à toutes les joueuses et joueurs, mais aussi aux responsables de clubs et aux bénévoles. (hkr)

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Nati

Yann Sommer: «Une telle performance, ce n'est pas normal»

Très bien organisée défensivement et rapide dans les transitions, la Suisse a tenu l'Italie en échec au terme d'un match très vivant (0-0). Son gardien a arrêté un penalty, entre autres prouesses.

Une Suisse courageuse, une Italie dominatrice au début, beaucoup moins à la fin, le tout dans un stade plein, où a régné une ambiance des grands soirs: la Nati expérimentale de Murat Yakin est restée sur la lancée de celle qui a égayé notre Euro.

Pour son premier match officiel à la tête de la sélection helvétique, le coach a pu compter sur un Yann Sommer toujours aussi décisif. Le gardien du Borussia Mönchengladbach a tenu la baraque en effectuant plusieurs parades décisives, notamment …

Lire l’article
Link zum Artikel