DE | FR

La droite triomphe au Conseil d'Etat fribourgeois

Les candidats au Conseil d'Etat fribourgeois Olivier Curty, Le Centre, Jean-Francois Steiert, Parti socialiste, et Didier Castella, PLR.
Les candidats au Conseil d'Etat fribourgeois Olivier Curty, Le Centre, Jean-Francois Steiert, Parti socialiste, et Didier Castella, PLR.Image: sda
A Fribourg, le verdict du 2e tour de l'élection au Conseil d'Etat n'aura pas réservé de grande surprise. La droite reste majoritaire, le PS perd un siège.
28.11.2021, 15:1729.11.2021, 08:53

La droite conserve sa majorité au Conseil d'Etat fribourgeois. second tour ce dimanche 28 novembre lors des élections cantonales. L'UDC est revenu à l'exécutif après 25 ans d'absence et le PS a perdu l'un de ses deux sièges en faveur des Verts.

Echec pour la socialiste Valérie Piller Carrard

Le verdict du second tour de l'élection au Conseil d'Etat n'aura pas réservé de grande surprise. L'alliance de gauche, qui avait pourtant placé ses cinq candidats dans les huit premiers après le 1er tour du 7 novembre, n'a pas réussi à faire élire au moins trois des quatre prétendants figurant sur son ticket.

Premier le 7 novembre, le président sortant de l'exécutif cantonal Jean-François Steiert (PS) n'est arrivé que septième dimanche, derrière la verte Sylvie Bonvin-Sansonnens, présidente sortante du Grand Conseil, qui a fini cinquième. Les Verts ont ainsi opéré leur retour au gouvernement, où siégeait, entre 2012 et 2018, Marie Garnier.

Le nouvel échec de la conseillère nationale Valérie Piller Carrard (PS), après celui survenu lors de l'élection complémentaire de 2018 pour remplacer la démissionnaire Marie Garnier, a tout de même constitué une petite surprise. Du coup, les socialistes ne sont pas parvenus pas à conserver une double représentation qu'ils possédaient depuis 1981.

Retour de l'UDC

A droite, l'entente bourgeoise a fonctionné au-delà des attentes. Le PLR sortant Didier Castella arrive en tête de l'élection et son collègue Romain Collaud troisième. Le Centre a sauvé la mise, avec les réélections d'Olivier Curty (2e rang) et de Jean-Pierre Siggen (4e), neuvième pourtant après le 1er tour et en grand danger.

A noter qu'avec l'élection du cinquième membre de l'alliance de droite Philippe Demierre, qui termine à la sixième place, l'UDC revient siéger au Conseil d'Etat fribourgeois après 25 ans d'absence. En effet, son dernier représentant au gouvernement était Raphaël Rimaz.

Le Conseil d’Etat pour la législature 2022-2026 se compose des cinq élus de droite (Didier Castella, Olivier Curty, Romain Collaud, Jean-Pierre Siggen et Philippe Demierre) et de deux de gauche (Sylvie Bonvin-Sansonnens et Jean-François Steiert). En terme de rapport de forces, c'est le statu quo. (sda/ats)

Plus d’articles sur les votations du 28 novembre

La loi Covid bientôt de retour dans les urnes: mais de quoi on parle?

Link zum Artikel

Les socialistes au front pour la loi Covid: «Une question de bon sens»

Link zum Artikel

Les opposants à la loi Covid-19 dénoncent un «apartheid sanitaire»

Link zum Artikel

Voici pourquoi le tirage au sort des juges est un vrai débat

Link zum Artikel
«Une erreur absolue»: la Task Force Covid sous le feu des critiques
Sale moment pour le groupe d'experts de la Confédération. Alors que Daniel Koch qualifie sa création d'«erreur absolue», le directeur de l'Usam l'accuse de n'avoir «aucune légitimité démocratique» et veut le dissoudre.

Presque chaque semaine, la Task Force Covid fait la une des journaux avec ses analyses et prévisions. Et ce depuis bientôt deux ans: fin mars 2020 déjà, le Conseil fédéral a mis en place cet organe consultatif composé de 25 personnes. Les experts de la Task Force ont pour mission principale «d'apporter un soutien scientifique aux autorités politiques et de les conseiller lors de la prise de décisions dans le contexte de la pandémie».

L’article