DE | FR

Chauffeur de taxi mort à Davos, deux hommes arrêtés

Le Parquet cantonal a requis la mise en détention des deux suspects, âgés de 54 et 26 ans.
13.02.2022, 16:4214.02.2022, 07:26

Deux hommes ont été arrêtés à Davos en lien avec l'enquête sur la mort, vendredi, d'un chauffeur de taxi dans la cité grisonne. D'après les premiers éléments, ils avaient eu une altercation avec la victime. Selon la police cantonale 👇

  • Qui? Les deux personnes arrêtées sont un Suisse âgé de 54 ans et un Italien de 26 ans.
  • Où? L'altercation s'est produite dans une rue à Davos Platz, dans le canton des Grisons.
  • Quand et comment? Le chauffeur a été trouvé couché et inconscient à côté de son véhicule par la police vendredi vers 05h00.

Les tentatives de réanimation sont restées vaines, et l'homme est décédé sur place. Il était âgé de 53 ans.

L'enquête doit établir le lien éventuel entre la dispute et le décès. Le Parquet cantonal a requis la mise en détention des deux suspects. En attendant, la présomption d'innocence prévaut, précise la police. (jug/ats)

Parce qu'on a besoin de rire:

1 / 26
Les 23 panneaux les plus drôles jamais créés
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Watson a testé pour vous:

Et pour plus de faits divers...

Un homme embarque la tête et le pénis de sa victime à la gendarmerie

Link zum Artikel

Un homme tué par balle à Vernier (GE), son épouse arrêtée

Link zum Artikel

L'auteur de l'attentat de Liverpool voulait tuer, estime la police

Link zum Artikel

A Los Angeles, la police tue par erreur une ado dans une cabine d'essayage

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Variole du singe: le virus qui a tout pour faire peur
La guerre en Ukraine s'enlise, le Covid joue les petits bras et les vacances d'été tardent à pointer leurs coups de soleil. Le terreau est donc fertile pour s'enflammer autour d'un virus qui, pour l'heure, ne fait pas vraiment paniquer le monde scientifique. Sexe, horreur, paranoïa, voici les trois ingrédients qui font monter l'angoisse aussi vite qu'une mayonnaise.

Le 7 mai 2022, le monde (re)découvre la variole du singe par l'intermédiaire d'un anglicisme moins effrayant que la version française: monkeypox. Et pour cause, c'est en Angleterre qu'un homme, de retour d'un voyage au Nigeria, est parachuté au cœur d'une nouvelle inquiétude planétaire. Depuis, une centaine de cas ont été détectés en Occident. Confirmés ou suspectés. La Suisse n'échappe d'ailleurs pas aux annonces solennelles des autorités sanitaires, qui se succèdent.

L’article