DE | FR

En pleine guerre, Suisse et Otan veulent étendre leur collaboration

Il n'est néanmoins pas question d'une adhésion Helvète à l'Alliance ou de livraisons d'armes et munitions utilisées dans un conflit. Mais alors de quoi?
24.05.2022, 16:1024.05.2022, 19:29
Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a rassuré la conseillère fédérale Viola Amherd sur le partenariat entre l'Alliance et la Suisse.
Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg a rassuré la conseillère fédérale Viola Amherd sur le partenariat entre l'Alliance et la Suisse.Image: sda

Tels des amoureux timides, la Suisse et l'Otan sont d'accord pour se rapprocher un peu et étendre leur collaboration. Le secrétaire général, Jens Stoltenberg, a rassuré mardi la conseillère fédérale, Viola Amherd, sur le maintien d'un partenariat fort si la Finlande et la Suède deviennent membres.

Le Norvégien s'est dit «ouvert» à une relation plus étroite, a affirmé la cheffe du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) à Davos (GR). Mais l'initiative doit venir de la Suisse. Ce à quoi Viola Amherd a répondu être «en train d'étudier» la question, au terme de cette rencontre en marge du Forum économique mondial (WEF). Un rapport est par ailleurs attendu en octobre prochain.

La Suisse fait partie du Partenariat pour la paix entre l'Otan et des Etats tiers. Si la Finlande et la Suède deviennent membres de l'Alliance, elles sortiraient de ce dispositif. Viola Ahmerd ne cache pas avoir été inquiète de cette situation. Mais Jens Stoltenberg a su la rassurer, a-t-elle ajouté.

Le prochain sommet de l'Alliance aura lieu fin juin à Madrid. La possibilité que la Suisse soit conviée n'a pas été discutée. (ats/sia)

La Suisse et le changement climatique

Plus d'articles sur la Suisse et la guerre en Ukraine

Comment Poutine essaie d'envoyer l'or russe en Suisse malgré les sanctions

Link zum Artikel

La guerre en Ukraine a fait augmenter les prix de ces biens en Suisse

Link zum Artikel

L'embargo sur le pétrole russe menace-t-il la Suisse? Un expert répond

Link zum Artikel

Pétrole, gaz: pourquoi la Suisse a du souci à se faire à cause de la guerre

Link zum Artikel

Yves Rossier: Peu de chances que la Suisse soit médiatrice en Ukraine

Link zum Artikel

La Suisse est à nouveau présente sur le territoire ukrainien

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Scandale à Genève: «Soit l'élue verte ment, soit elle est incompétente»
La communication de la Ville de Genève sur l'affaire du marteau-piqueur est très critiquée à droite. L'honnêteté et la compétence de Dominique Perler sont mises en doute. Un élu MCG a par ailleurs déposé une dénonciation pénale.

Le feuilleton continue. Après le retrait de la plainte du Conseil administratif de la Ville de Genève contre les manifestants qui ont cassé une route au marteau-piqueur mercredi dernier, Léman Bleu a révélé ce jeudi 30 juin que le conseiller municipal MCG Daniel Sormanni a déposé une dénonciation pénale. Celle-ci porte sur trois chefs d'accusation:

L’article