DE | FR

Guy Parmelin rend visite au pape François

epa09180809 A handout picture provided by the Vatican Media shows Pope Francis (R) during a private audience with President of the Swiss Confederation Guy Parmelin, at the Vatican, Vatican City, 06 May 2021.  EPA/VATICAN MEDIA HANDOUT  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

Guy Parmelin, le président de la Confédération, à gauche, s'entretient avec le pape François au Vatican. Image: sda

Le président de la Confédération Guy Parmelin a rencontré jeudi le pape François au Vatican. Il en a profité pour assister à la prestation de serment de trente-quatre nouveaux gardes suisses.



Guy Parmelin a bien choisi son jour pour rencontrer le pape François: ce jeudi, les nouvelles recrues de la Garde suisse pontificale ont prêté serment. Lors de sa discussion avec le pape, le président de la Confédération en a profité pour évoquer les bonne relations entre la Suisse et le Vatican.

«Ce matin au Vatican , j’ai eu l’honneur de m’entretenir avec le pape François»

Guy Parmelin, Président de la Confédération,

«Plus petite armée du monde»

La garde pontificale a été créée en 1506 par le pape Jules II. Depuis 2018, la «plus petite armée du monde» a vu ses effectifs augmenter progressivement de 110 à 135 hommes. Actuellement, les cantons de Saint-Gall et du Valais sont les mieux représentés, avec 16 gardes chacun, suivis de Lucerne.

Un hommage aux gardes suisses

Dans la matinée, lors d'une messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre, le cardinal Pietro Parolin avait rendu hommage aux gardes suisses, «non seulement pour leur précieux service, mais aussi pour la manière dont ils l'assurent».

Dans leur serment, les gardes suisses promettent de se dévouer de toutes leurs forces au service du pape, en sacrifiant leur vie si nécessaire. Pietro Parolin a souligné:

«Cela exige évidemment une grande foi, cela exige une grande force d'esprit, afin que l'indispensable discipline extérieure soit unie à une discipline intérieure tout aussi essentielle.»

Les manifestations en Colombie

1 / 11
Les manifestations en Colombie
source: sda / esteban felix
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Au Mexique, Covid ou pas, la fête continue

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

L'Eglise de Saint-Gall défie le Vatican sur les couples homosexuels

Lundi, le Saint-Siège a réaffirmé que l'homosexualité est un péché et il n'est donc pas question de bénir les couples du même sexe. Une exclusion inacceptable pour l'évêché de Saint-Gall.

L'évêché de Saint-Gall contredit officiellement la ligne du Vatican. Lundi, la Congrégation pour la doctrine de la foi, gardienne du dogme catholique, avait affirmé que l'homosexualité est un «péché». Par conséquent, il est impossible de bénir les couples du même sexe.

Le directeur du service pastoral de l'évêché de St-Gall, Franz Kreissl, ne partage pas du tout cet avis: «A travers cette réponse, la Congrégation se fait la contrôleuse de qui peut recevoir ou non la bénédiction de Dieu …

Lire l’article
Link zum Artikel