Suisse
Hôpitaux

Les hôpitaux romands reportent les opérations non urgentes

Les hôpitaux romands reportent les opérations non urgentes

C'est une mesure que l'on a connue lorsque la pandémie de Covid-19 avait atteint son pic en Suisse, qui fait son retour au sein des hôpitaux. En cause, le manque de personnel, mais pas seulement.
06.12.2022, 10:5006.12.2022, 11:21
Plus de «Suisse»

Sous tension, les hôpitaux de Suisse romande se sont vus obligés de repousser plusieurs opérations non urgentes. Manque de personnel, l’engorgement des lits, mais aussi l'anticipation de l'affluence aux urgences en saison de ski n'a pas laissé le choix au personnel hospitalier, nous explique la RTS. Quatre cantons sont concernés:

  • Fribourg.
  • Berne.
  • Valais.
  • Vaud, pour le service de pédiatrie.

Une situation «extrêmement tendue»

«Une situation embêtante pour tout le monde. Pour les patients bien évidemment et pour la santé publique», a déclaré le directeur des opérations à l'Hôpital fribourgeois Stéphane Brand.

Au centre hospitalier du Valais romand, cette mesure est appliquée depuis six semaines déjà. «La pédiatrie est extrêmement chargée», explique Pierre-Alain Triverio, directeur du centre. En raison, peut-être, des l'augmentation des cas de bronchiolite qui touche actuellement les nourrissons et enfants en bas âge.

Pour limiter les risques de transmission de l'épidémie de bronchiolite en cours chez les enfants, le Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe) a d'ailleurs décidé de limiter, dès mardi, les visites en pédiatrie à un seul parent, sans la fratrie, sauf avis médical. La visite des deux parents reste en revanche autorisée en néonatologie.

L'impact de l'affluence des urgences

Les urgences, risquent elles aussi, de subir une surcharge de patients, tant pour les adultes que pour les enfants. Notamment avec l'ouverture des stations de ski, qui risque d'apporter son lot de blessés. A ceci s'ajoute l'éventualité d'une augmentation des cas de Covid-19 cet hiver.

«On risque d’en avoir jusqu’à la fin de l’hiver, on passe d’une épidémie à une autre, le système pourrait être engorgé pendant trois mois»
Eric Masserey, médecin cantonal du Valais

«Le report des opérations non urgentes n’est pas une nouvelle pratique, mais depuis deux ans, c’est la durée de ces reports qui a changé», écrit la RTS. (sia)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les hommes pensent que l'égalité est atteinte en Suisse, pas les femmes
Les femmes et les hommes évaluent le progrès de l’égalité de manière totalement différente en Suisse, révèle un sondage diffusé ce mercredi.

Les opinions sur l'état de l'égalité en Suisse divergent fortement selon les sexes. Les hommes estiment qu'elle est atteinte dans presque tous les domaines, alors que les femmes ont un avis opposé, selon un sondage publié mercredi.

L’article