DE | FR

Les pompiers nidwaldiens sortent leur camion pour sauver Louis le chat

Le greffier s'était retrouvé bloqué dans une galerie autoroutière. Echelle aérienne et démontage d'une partie des parois ont été nécessaires pour le secourir.
08.05.2021, 14:2109.05.2021, 17:12
Louis le chat a fait preuve d'une certaine performance pour s'enfiler dans ce coin inaccessible.
Louis le chat a fait preuve d'une certaine performance pour s'enfiler dans ce coin inaccessible.Images: Police cantonale de Nidwald

Les pompiers ont sauvé, samedi, un chat d'une galerie de protection contre le bruit sur l'autoroute A2 à Hergiswil (NW). Un passant a entendu des forts miaulements provenant de l'autoroute et alerté la police.

Une patrouille a alors trouvé l'animal à six mètres de hauteur dans la galerie de protection contre le bruit, a annoncé la police. Le chat était resté coincé. Des parties de la paroi de protection ont dû être démontées pour le tirer de son mauvais pas. Il a fallu l'engagement d'une échelle aérienne.

Images: Police cantonale de Nidwald

Après l'intervention, le chat – nommé Louis – a pu être remis à son propriétaire grâce à sa puce. Le trafic sur l'autoroute en direction de Lucerne n'a pas été entravé. (ats)

En parlant de chats...

1 / 13
Après un sujet compliqué, voici des chats moches...
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le diplomate russe Boris Bondarev est sous protection policière 24h/24
Le haut fonctionnaire a critiqué Poutine en démissionnant avec fracas lundi. Une prise de position qui l'oblige à être sous surveillance jour et nuit.

Boris Bondarev, un ex-diplomate russe de 41 ans, est sous la protection 24h/24 de policiers suisses, rapporte 24 heures. Les raisons? Il a quitté lundi, à Genève, le service de la mission de l’Organisation des Nations unies (ONU) de son pays en attaquant le président russe Vladimir Poutine et sa guerre en Ukraine à travers une lettre ouverte. Une protestation qui a eu un retentissement mondial.

L’article