en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
International

Ariana Grande sur Fortnite, le concert qui façonne un univers parallèle

Fortnite, Ariana Grande
Le concert d'Ariana Grande, Fortnite ne le fais pas que pour le plaisir.Image: Shutterstock
Jeux vidéo

Comment le concert d'Ariana Grande sur Fortnite va créer un monde parallèle

Du 6 au 8 août, la star américaine organise une tournée pour les joueurs de Fortnite. Un événement qui montre à quel point la plateforme veut dépasser le statut de jeu vidéo pour devenir un véritable lieu de sociabilisation. De quoi détrôner les réseaux sociaux?
05.08.2021, 15:0306.08.2021, 13:37
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

A la base, ils venaient dans Fortnite pour s'entretuer. Désormais, ils y écoutent des concerts. Du 6 au 8 août, c'est rien de moins qu'une tournée qu'Ariana Grande organise dans ce jeu vidéo multi-joueurs gratuit. Au total, la chanteuse – ou plutôt son avatar virtuel – se produira cinq fois au sein de ce monde parallèle. Un événement qui réunira des millions voir des dizaines de millions de spectateurs. L'an dernier, la performance du rappeur américain Travis Scott avait été suivie par plus de 12 millions de joueurs.

«Travailler avec l'équipe de Fortnite pour donner vie à ma musique à l'intérieur du jeu a été un véritable honneur»
Ariana Grande sur le site de Fortnite

C'est quoi un concert sur Fortnite?
Le mieux, c'est de regarder!

A l'image du concert donné par Travis Scott, un avatar géant d'Ariana Grande va apparaître au milieu du jeu et se produire pendant plusieurs minutes, entouré d'effets spéciaux.Vidéo: YouTube/Travis Scott

«Il faut éviter le piège de le regarder avec des yeux de trentenaires ou plus et de le comparer avec un concert traditionnel», prévient d'emblée Niels Weber, président de l'association Gaming Federation. Le psychologue spécialisé en hyperconnectivité précise toutefois que les participants - pour la plupart âgé de 8 à 14 ans – recherchent exactement la même chose que lors d'un concert physique: «Pour eux, c'est l'occasion de partager, de vivre une expérience avec d'autres gens. Ce qui est compliqué depuis deux ans.»

«Beaucoup d'ados disent que Fortnite leur a permis de garder le lien social durant le Covid»
Niels Weber, psychologuewatson

Fortnite veut devenir
un univers parallèle

Ainsi Fortnite a profité de la pandémie pour accentuer une ambition déjà amorcée. «Ce qu'ils font est très fort, ils sont en train de dépasser le statut de simple jeu pour devenir une plateforme sociale», analyse Niels Weber. De ce point de vue, le fait d'organiser des concerts et d'autres événements où les joueurs peuvent se rencontrer prend tout son sens.

En février dernier, le jeu a carrément proposé un festival de courts-métrages durant 24 heures. «La vision des créateurs de Fortnite, c'est de créer un véritable lieu de divertissement», confirme Erinrose Sullivan, experte en stratégie marketing, spécialisée dans le monde des jeux vidéo. Et pour celle qui a notamment travaillé chez Ubisoft et EA Games, le potentiel est colossal. «C'est comme une seconde vie. C'est beaucoup plus riche qu'un réseau social.»

D'ailleurs, à ses yeux, Netflix ne s'est pas trompé en désignant son véritable concurrent en 2019:

«On est plus en compétition avec Fortnite qu'avec HBO»
Netflix

«Un jeu vidéo, c'est actif et pas passif comme la télévision», observe la spécialiste. A terme, elle voit Epic – le studio à l'origine de Fortnite – aller bien plus loin que de simples concerts: «On pourrait imaginer d'autres événements, comme l'avant-première d'un gros film, la possibilité de faire ses achats en ligne sur une plateforme du même type qu'Amazon ou encore de la publicité qui s'affiche directement à l'intérieur du jeu.»

Un jeu gratuit
qui rapporte gros

Mais les créateurs de Fortnite ne font pas tout ça pour le plaisir. Surtout quand on sait que le concert de Travis Scott leur aurait, par exemple, coûté 20 millions de dollars. «Ils veulent créer de la nouveauté pour garder, agrandir et nourrir leur audience, notamment le public féminin. Cela reste un sacré business», détaille Erinrose Sullivan.

«C'est une stratégie marketing en béton armé»
Niels Weber, psychologuewatson

Niels Weber souligne l'intérêt de cette technique de fidélisation. «Chez les ados romands on commence à apercevoir un désintérêt pour le jeu. Donc ils les attirent avec le concert et, quitte à être là, autant se faire une partie.» Ces derniers mois, Epic a effectivement multiplié les partenariats, intégrant les avatars de sportifs comme Neymar et LeBron James ou de personnages de Marvel et de Star Wars.

Car si le jeu est gratuit, il rapporte énormément d'argent à ses créateurs, notamment grâce aux objets virtuels, par exemple des costumes, que les joueurs peuvent acheter dans la boutique en ligne.

«Lors du concert, on veut montrer ses dernières tenues à la mode. Fortnite utilise la pression sociale pour amener les gens à dépenser plus que prévu»
Niels Weberwatson

Le président de l'association Gaming Federation questionne les techniques mercantiles entourant Fortnite: «Ils jouent sur les leviers émotionnels pour pousser à acheter de nouveaux contenus. Ce sont les mêmes mécanismes que la mode mais appliqués à un monde habité principalement par des enfants».

Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
1 / 9
Quelques créations de Tom Daley postées sur Instagram
source: instagram madewithlovebytomdaley
partager sur Facebookpartager sur X
L'Europe est en feu. Une bonne partie des incendies sont dus à l'homme
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici pourquoi Swisscom ne veut pas baisser ses prix
Swisscom a augmenté son chiffre d'affaires en 2023 grâce, notamment, à ses activités en Italie. Par contre, en Suisse, la concurrence est en train de rattraper son retard. Mais le géant bleu ne veut pas pour autant baisser ses prix. On vous explique pourquoi.

Les 11,072 milliards de francs de chiffre d'affaires et les 1,711 milliard de francs de bénéfice net réalisés par Swisscom l'an dernier constituent un «résultat fort». C'est ce qu'a annoncé jeudi le leader du marché des télécommunications. Mais un coup d'œil plus détaillé sur les chiffres montre qu'en ce qui concerne l'activité principale, cette évaluation n'est que très partiellement valable.

L’article