DE | FR

La Suisse est un des pays les moins touchés par l'hypertension

ACHTUNG: SPERRFRIST 25. AUGUST 00:30 UHR. ACHTUNG: DIESER BEITRAG DARF NICHT VOR DER SPERRFRIST, 25. AUGUST, 00.30 UHR, VERÖFFENTLICHT WERDEN! EIN BRUCH DES EMBARGOS KÖNNTE DIE BERICHTERSTATTUNG ÜBER STUDIEN EMPFINDLICH EINSCHRÄNKEN. - ARCHIV - 07.05.2021, Berlin: Alexander Plessow, Leitender Krankenpfleger auf der Viszeralchirurgie-Station, misst bei einem Patientenrundgang auf der Viszeralchirurgie-Station des Krankenhauses Havelhöhe den Blutdruck einer Patientin. Fast jeder zweite Mensch mit Bluthochdruck weltweit weiß nach neuen Studienergebnissen nichts von seiner lebensgefährlichen Krankheit. (zu dpa «Fast jeder zweite Betroffene weiß nichts von seinem Bluthochdruck») Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Christoph Soeder)

Image: DPA

L'hypertension est une des premières causes de maladie et de décès dans le monde. Les Helvètes font partie des populations les moins touchées.



La Suisse fait partie des pays les moins affectés par l'hypertension. Dans le monde, le nombre d'adultes de 30 à 79 ans atteints par ce problème a doublé depuis 1990. Désormais, 1,28 milliard de personnes en souffrent, selon une étude de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publiée mercredi.

Parmi les premières causes de maladie et de décès

Près de la moitié des gens diagnostiqués dans le monde ignoraient leur pathologie, en raison des décalages importants dans les diagnostics entre pays, relève cette première évaluation mondiale de la prévalence de l'hypertension.

Parmi les premières causes de maladie et de décès, celle-ci augmente largement la menace de problèmes cardio-vasculaires. Or, elle peut être identifiée facilement par la pression sanguine et souvent être soignée avec des médicaments à bas coût.

Une étude auprès de plus de 100 millions de patients de 185 pays

700 millions de personnes atteintes sans accès aux soins

Autre problème, plus de 700 millions de personnes atteintes au total ne reçoivent pas les soins dont elles ont besoin. «Il faut réduire» ce problème, a dit à la presse la directrice des maladies non transmissibles à l'OMS. Les patients au Canada, en Islande et en Corée du Sud sont les mieux suivis, environ trois fois plus que ceux en Afrique subsaharienne, en Asie ou dans les Etats insulaires du Pacifique.

Egalement publiées mercredi, de nouvelles directives de l'OMS lancent plusieurs recommandations aux Etats sur l'hypertension. Elles portent sur le niveau de pression sanguine requis pour démarrer une prise en charge, sur les médicaments à utiliser et la régularité des contrôles à mener.

«Elles sont importantes» pour accélérer les soins, affirme aussi la directrice des maladies non transmissibles de l'organisation. Elle demande également d'améliorer l'accès aux médicaments. (ats/jch)

Mieux vaut ne pas avoir de l'hypertension en regardant cette vidéo: Ce nouveau «challenge» sur TikTok va littéralement casser des dos

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Les cas d'infections et les hospitalisations sont en hausse en Suisse

La première semaine du mois d'août démontre une hausse de 45% des cas. L'augmentation est de 36% pour les hospitalisations, sur la même période.

Le nombre de cas de Covid-19 et d'hospitalisations a continué d'augmenter du 2 au 8 août en Suisse et au Liechtenstein, note jeudi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans son rapport hebdomadaire. Le nombre de décès s'est maintenu à un faible niveau, tandis que celui des tests a diminué.

La proportion de variants préoccupants du virus était estimée à 96% pour le Delta il y a deux semaines. Depuis la fin juin, le variant Delta est celui qui survient le plus fréquemment.

Plus de 2300 cas …

Lire l’article
Link zum Artikel