DE | FR

La start-up suisse qui a le même logo que Meta veut travailler avec Zuckerberg

Image: sda
Pour attirer l'attention du patron de Meta, nouveau nom du groupe Facebook, l'équipe de Mimix Biotherapeutics a envoyé un message très particulier en Californie.
13.11.2021, 10:3513.11.2021, 14:57

Mimix Biotherapeutics n'avait pas apprécié la nouvelle identité visuelle de Meta: le nouveau nom du groupe Facebook est en effet presque identique à celui de la start-up neuchâteloise.

L'entreprise neuchâteloise veut maintenant profiter de la situation, qui peut lui fournir l'occasion d’attirer l’attention du réseau social, rapporte le quotidien ArcInfo.

Elle a donc décidé d'envoyer un message au géant de la tech, sous forme de... bière. Sur les bouteilles que Mimix a fait parvenir à Meta, elle propose à Mark Zuckerberg d'unir leur forces: «Influençons ensemble le destin de l’humanité grâce aux technologies», peut-on notamment lire. (asi)

Sinon dans l'actu, un trou a paralysé le trafic ferroviaire

1 / 12
Plus d'images du trou qui a paralysé le trafic ferroviaire
source: twitter
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Facebook vous fascine? Voici tout à son sujet...

Facebook ne scannera plus vos visages... pour l'instant

Link zum Artikel

Pourquoi la fin de Facebook pourrait arriver plus vite que prévu

Link zum Artikel

La lanceuse d'alerte de Facebook veut que Zuckerberg démissionne

Link zum Artikel

Zuckerberg répond à ses détracteurs sur Facebook

Link zum Artikel

Sophie Zhang, lanceuse d'alerte Facebook: «J'ai du sang sur les mains»

Link zum Artikel

Un lanceur d'alerte accuse Facebook de saper la lutte contre la désinformation

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Le procureur réclame six ans de prison contre Pierin Vincenz
L'ex-patron de Raiffeisen Pierin Vincenz et son partenaire d'affaires Beat Stocker risquent d'écoper de six ans de prison - c'est du moins ce qu'a réclamé jeudi matin le procureur devant le Tribunal de district de Zurich.

Pierin Vincenz et son acolyte Beat Stocker se sont largement enrichis en causant des dégâts financiers considérables. Ce jeudi, le procureur a requis six ans de prison pour les deux anciens partenaires.

L’article