Suisse
International

Dieudonné ne se présente pas devant la justice genevoise

French comedian Dieudonne M'bala M'bala leaves the building after a hearing at the Public Prosecutor's Office of Geneva, in Geneva, Switzerland, Tuesday, February 4, 2020. The controver ...
L'humoriste est accusé d'avoir fait preuve de discrimination raciale, à Nyon et Genève, lors de l'un de ses spectacles.Image: KEYSTONE

Dieudonné ne se présente pas devant la justice genevoise

L'humoriste français est jugé pour discrimination raciale après avoir mis des propos révisionnistes dans la bouche de l'un de ses personnages, dans un spectacle à Nyon et Genève.
28.05.2021, 11:4428.05.2021, 15:31
Plus de «Suisse»

Le procès de Dieudonné, qui devait se tenir vendredi à Genève, a été reporté. En tournée en France, l'humoriste, qui est notamment poursuivi pour discrimination raciale, ne s'est pas présenté devant le Tribunal de police. La présidente Sabina Mascotto a refusé de juger le prévenu par défaut. La nouvelle date pour la tenue du procès a été fixée au 5 juillet.

Que lui reproche-t-on?

Selon l'acte d'accusation, Dieudonné est notamment jugé pour avoir fait dire à un personnage de son spectacle «En vérité», lorsqu'il s'était produit à Nyon (VD) et à Genève en 2019, que «les chambres à gaz n'ont jamais existé». Pour le Ministère public genevois, il s'agit d'un cas de discrimination raciale.

Pourquoi n'est-il pas venu?

Ce n'est pas Dieudonné qui maîtrise les dates de sa tournée, a dit l'avocat de l'humoriste, Pascal Junod. Par ailleurs, a-t-il noté, l'affaire à juger n'est pas d'un intérêt public prépondérant et personne ne se trouve en prison. Il est envisageable d'attendre quelques mois de plus. Des arguments qui ont fait mouche auprès de la présidente du tribunal.

Habitué des tribunaux, Dieudonné a été condamné à plusieurs reprises par la justice française pour ses propos haineux et antisémites. (ats)

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Sans mon mari, je serai pauvre à la retraite»: elle raconte son combat
Kerstin M. travaille depuis des années dans le commerce de détail, où les employées à bas salaire sont majoritairement des femmes. Son histoire rappelle pourquoi il est important de «faire du bruit».

Kerstin M. se rend toujours au travail en vélo électrique. Sauf en hiver, où elle prend le bus. Ni elle ni son mari n'ont de voiture. Par mesure d'économie. Commerçante de détail de formation, cette femme de 54 ans exerce un métier typiquement féminin et peu rémunéré. Sur les quelque 300 000 emplois du secteur en Suisse, plus de 80% sont occupés par des femmes.

L’article