beau temps
DE | FR
Suisse
International

Martin von Muralt prédit une «accélération des crises»

Martin von Muralt prédit une «accélération des crises»

Aux manettes du Réseau national de sécurité (RNS) depuis peu, Martin von Muralt s'attend à une «accélération des différentes crises».
Aux manettes du Réseau national de sécurité (RNS) depuis peu, Martin von Muralt s'attend à une «accélération des différentes crises». source: keystone
Le Morgien Martin von Muralt est arrivé à la tête Réseau national de sécurité (RNS) depuis peu. Mais il prédit déjà «accélération des différentes crises». À quoi peut-on s'attendre en Suisse?
06.08.2022, 11:0106.08.2022, 11:58
Plus de «Suisse»

Aux manettes du Réseau national de sécurité (RNS) depuis peu, Martin von Muralt s'attend à une «accélération des différentes crises». La préservation de la démocratie représentera un défi dans ce contexte tumultueux, prévient-il.

«Il faut absolument que nos valeurs démocratiques survivent à ces crises», a martelé le Morgien dans une interview diffusée samedi dans Le Temps. Celui-ci dit s'attendre à:

«un chevauchement de crises»
Martin von Muralt, du Réseau national de sécurité (RNS)

Risque de black-out?

La crise climatique d'abord, obligera l'Etat à prendre des mesures de limitation d'ici à «cinq ou dix ans», selon lui. Quant à l'énergie, Martin von Muralt estime que «le risque d'un black-out qui paralyserait toute la Suisse est faible». Mais l'hypothèse d'une pénurie d'électricité est plausible, «et elle impliquera une réduction de sa consommation par étapes», a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, l'ancien directeur de la prison de Champ-Dollon (GE) précise que:

«nous devrons développer davantage la résilience de notre population, qui par le passé a été largement préservée de toute contrainte et qui n'est pas prête à faire autant de sacrifices que celles des Etats autoritaires»
Martin von Muralt, du Réseau national de sécurité (RNS)

(ats/myrt)

Teaser Cute News
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'ex-chancelier autrichien Sebastian Kurz condamné pour corruption
L'homme politique risque jusqu'à trois ans de prison pour avoir fait de fausses déclarations dans le cadre d'une enquête sur la corruption au sein de son gouvernement.

L'ancien chancelier autrichien Sebastian Kurz a été condamné vendredi à huit mois de prison avec sursis pour faux témoignage. Il était accusé d'avoir menti devant une commission parlementaire lorsqu'il était encore en fonctions.

L’article