DE | FR

Voici la liste des pays à risque et les règles d'entrée en Suisse

Depuis la découverte du nouveau variant Omicron, la Confédération a élargi la liste des pays à risques. Les voyageurs en provenance de ces Etats peuvent rentrer en Suisse sous certaines conditions spécifiques.
01.12.2021, 08:4302.12.2021, 11:33

Le variant Omicron a été découvert jeudi 25 novembre en Afrique du Sud. Le lendemain, la Confédération a remis à jour la liste des pays à risques, en y ajoutant dix Etats où la nouvelle souche avait été identifiée. Une première depuis plusieurs mois: les derniers pays figurant sur la liste avaient été retirés début août.

La liste des pays à risque

Alors que le nouveau variant se diffuse dans le monde, de nouveaux Etats s'ajoutent à la liste de la Confédération. Actuellement, elle comprend:

  • Afrique du Sud 🇿🇦
  • Angola 🇦🇴
  • Australie 🇦🇺
  • Belgique 🇧🇪
  • Botswana 🇧🇼
  • Canada 🇨🇦
  • Danemark 🇩🇰
  • Egypte 🇪🇬
  • Eswatini 🇸🇿
  • Hong Kong 🇭🇰
  • Israël 🇮🇱
  • Japon 🇯🇵
  • Lesotho 🇱🇸
  • Malawi 🇲🇼
  • Mozambique 🇲🇿
  • Namibie 🇳🇦
  • Nigéria 🇳🇬
  • Pays-Bas 🇳🇱
  • Portugal 🇵🇹
  • République tchèque 🇨🇿
  • Royaume-Uni 🇬🇧
  • Zambie 🇿🇲
  • Zimbabwe 🇿🇼

Les règles d'entrée

Voici donc la liste. Les voyageurs arrivant en Suisse de ces pays ou territoires doivent se soumettre aux règles suivantes.

Ressortissants suisses

Toute personne, y compris les enfants et les personnes vaccinées ou guéries, doit:

De plus, toute personne de plus de 16 ans, même vaccinée ou guérie, doit:

  • Présenter un test négatif (un test PCR ou un test rapide antigénique).
  • Refaire un test PCR ou un test rapide antigénique entre le 4e et le 7e jour suivant l’entrée en Suisse. Les résultats du deuxième test et le numéro du formulaire d’entrée sont à transmettre aux autorités cantonales.

Ressortissants étrangers

Il se peut que certains ressortissants étrangers ne puissent pas entrer en Suisse. Le «Travelcheck» permet de savoir si c'est le cas, et sous quelles conditions.

Et si on devait porter le masque à vie? Décryptage en vidéo.

Plus d'articles sur le covid et les cantons

Que pensez-vous de la semaine de quatre jours? Participez à notre sondage
Travailler un jour de moins et ne rien perdre de son salaire? Ce n’est pas un rêve mais une nouvelle tendance internationale qui fait gentiment son chemin aussi en Suisse. Dites-nous ce que vous en pensez!

Métro. Boulot. Dodo. Et si la journée de travail classique disparaissait à jamais ? Avec le télétravail qui se généralise, la semaine de quatre jours testée un peu partout dans le monde et les possibilités de départs à la retraite flexibles, c'est peut-être la fin du monde du travail tel qu'on le connaissait.

L’article