DE | FR
Image: Shutterstock

La Suisse donnera 300 millions pour lutter contre le Covid dans le monde

Le Conseil fédéral a décidé de soutenir l’initiative internationale visant à accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19. L'an dernier il avait déjà versé 75 millions de francs.
28.04.2021, 16:5129.04.2021, 06:16

Les autorités fédérales ont décidé de soutenir une initiative internationale visant à accélérer l’accès aux outils de lutte contre le Covid-19 (Accélérateur ACT, lire ci-dessous) à hauteur de 300 millions de francs. Ce projet vise deux objectifs:

  1. Améliorer l’accès aux vaccins, aux tests et aux médicaments dans les pays en développement.
  2. Renforcer les systèmes de santé locaux.

La pandémie pèse sur la situation sanitaire, économique et sociale dans le monde entier. C'est un fait. Dans ce contexte, les pays en voie de développement ne sont pas assez armés pour y faire face. L'accès aux traitements et aux vaccins, par exemple, n’y est pas toujours garanti.

L’«Accélérateur ACT», c'est quoi?
L’initiative «Accélérateur ACT» a été lancée, en 2020, par les pays du G20 (les plus riches) et la Commission européenne. Elle vise à développer des vaccins, des médicaments et des moyens de diagnostic et à renforcer les systèmes de santé dans le monde entier pour lutter efficacement contre le coronavirus. Elle regroupe différents acteurs de la santé, dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et la Banque mondiale.

La Confédération estime qu’il est important de coordonner ses efforts avec des partenaires internationaux et de chercher conjointement à endiguer la pandémie dans le monde entier:

«La Suisse a un grand intérêt à ce que la pandémie prenne fin rapidement et durablement. Or, le virus ne pourra être contenu véritablement que lorsque nous parviendrons à contrôler sa propagation et à réduire son impact – tant sanitaire qu’économique – dans le monde.»
Le communiqué du Conseil fédéral

Ce n'est pas la première fois que la Suisse soutient ce projet international d'aide. Elle l'avait déjà fait en 2020 avec un montant de 75 millions de francs.

Où iront ces 300 millions?

  • Plus d’un tiers des 300 millions de francs prévus sera versé à la Gavi, sise à Genève, qui s’emploie à améliorer l’accès aux vaccins dans les pays en développement. Elle achète des vaccins contre le Covid-19 à bas prix et les distribue aux pays en développement.
  • Une autre partie de la contribution est destinée à promouvoir la recherche et le développement et à favoriser l’accès aux moyens de diagnostic et aux médicaments.
  • Les fonds restants seront utilisés pour renforcer les systèmes de santé locaux dans les pays en développement. L’accent portera notamment sur les aspects logistiques de la distribution de médicaments, de matériel de test et de vaccins sur place, afin que les personnes vivant dans des zones de crise ou des régions reculées puissent également en bénéficier et être protégées contre le virus.

(jah)

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Covid-19: jeunes et bientôt vaccinés?

Plus d'articles sur le Covid

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'OFSP promet le vaccin aux jeunes pour cet été

Link zum Artikel

Dispo fin juin, le certificat Covid de la Confédération sera «convivial»

Link zum Artikel

La situation du Covid en Inde en 4 points

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Berne veut acheter les F-35 sans attendre l'avis du peuple: et si on dit non?
Le Conseil fédéral appuie sur le champignon pour acheter ses F-35A. Viola Ahmerd et cie ne comptent pas attendre la réussite ou non de l'initiative populaire sur le sujet. Mais quelles seraient les conséquences si le peuple mouche les autorités une fois les avions déjà acquis? René Knüsel répond.

Pas de quartier, nos Sept sages prennent le taureau par les cornes et sont bien décidés à acheter rapidement de nouveaux avions de chasse. En réunion mercredi, le Conseil fédéral, par le biais d'un communiqué, indique qu'il s'apprête à accélérer la cadence pour ajouter de nouveaux jouets à notre armée nationale.

L’article