en partie ensoleillé
DE | FR
2
Suisse
Justice

Drame de Bex: le Tribunal cantonal confirme l'acquittement du policier

Palais de justice de l'Hermitage, siege du tribunal cantonal vaudois, photographie ce dimanche 11 janvier 2015 a Lausanne, Vaud. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Image: KEYSTONE

Drame de Bex: le Tribunal cantonal confirme l'acquittement du policier

Le policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, a agi en état de légitime défense. Prochaine étape? Le Tribunal fédéral.
20.08.2021, 08:1920.08.2021, 16:13

Le Tribunal cantonal a confirmé jeudi l'acquittement du policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, lors d'une intervention à Bex (VD) en 2016. La Cour d'appel pénale a aussi estimé que l'agent avait agi en état de légitime défense.

Le président du tribunal Marc Pellet a rejeté l'appel, arguant que la réaction du policier avait «respecté le principe de proportionnalité» au vu de la «menace grave et très concrète» ainsi que de la «proximité immédiate» entre Hervé et le policier. Les juges de première instance ont correctement appliqué la loi, a-t-il affirmé jeudi après-midi lors de la lecture du jugement.

Le policier, alors caporal, a subi «une attaque illicite et actuelle susceptible d'attenter à son intégrité physique ou à sa vie», a-t-il poursuivi. Rien ne permet de relativiser la dangerosité de l'attaque, selon lui. Le meurtre ne peut donc pas être retenu.

Direction le Tribunal fédéral

A la sortie du tribunal, l'avocat de la partie plaignante, Ludovic Tirelli, a aussitôt annoncé qu'il recourra auprès du Tribunal fédéral (TF). L'enquête doit aller jusqu'au bout avec un tribunal qui se déplace sur les lieux du drame pour procéder à une inspection locale et une reconstitution des faits sur place, a-t-il dit en substance. Du côté de la défense, l'avocate Odile Pelet s'est dite «contente et soulagée» de la confirmation en appel pour son client.

2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Je parle les 4 langues nationales!» Il est le nouveau premier citoyen suisse
Lundi, la session d'hiver fédérale s'ouvrira avec l'élection du nouveau président du Conseil national. Le Grison Martin Candinas montera sur le plus haut perchoir de la chambre basse du Parlement. Et il compte bien faire entendre sa voix — en romanche, s'il vous plaît. Interview.

La prochaine session du Parlement promet d'être riche. L'approvisionnement énergétique devrait continuer d'être au centre des débats, mais surtout, le Conseil national doit élire, le 7 décembre, deux nouveaux conseillers fédéraux.

L’article