DE | FR
Palais de justice de l'Hermitage, siege du tribunal cantonal vaudois, photographie ce dimanche 11 janvier 2015 a Lausanne, Vaud. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Image: KEYSTONE

Drame de Bex: le Tribunal cantonal confirme l'acquittement du policier

Le policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, a agi en état de légitime défense. Prochaine étape? Le Tribunal fédéral.



Le Tribunal cantonal a confirmé jeudi l'acquittement du policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, lors d'une intervention à Bex (VD) en 2016. La Cour d'appel pénale a aussi estimé que l'agent avait agi en état de légitime défense.

Le président du tribunal Marc Pellet a rejeté l'appel, arguant que la réaction du policier avait «respecté le principe de proportionnalité» au vu de la «menace grave et très concrète» ainsi que de la «proximité immédiate» entre Hervé et le policier. Les juges de première instance ont correctement appliqué la loi, a-t-il affirmé jeudi après-midi lors de la lecture du jugement.

Le policier, alors caporal, a subi «une attaque illicite et actuelle susceptible d'attenter à son intégrité physique ou à sa vie», a-t-il poursuivi. Rien ne permet de relativiser la dangerosité de l'attaque, selon lui. Le meurtre ne peut donc pas être retenu.

Direction le Tribunal fédéral

A la sortie du tribunal, l'avocat de la partie plaignante, Ludovic Tirelli, a aussitôt annoncé qu'il recourra auprès du Tribunal fédéral (TF). L'enquête doit aller jusqu'au bout avec un tribunal qui se déplace sur les lieux du drame pour procéder à une inspection locale et une reconstitution des faits sur place, a-t-il dit en substance. Du côté de la défense, l'avocate Odile Pelet s'est dite «contente et soulagée» de la confirmation en appel pour son client.

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Quatre ans de prison requis pour un pyromane multirécidiviste

Le Ministère public a requis quatre ans de prison ferme, jeudi, contre un ancien aide-cuisinier français de 55 ans qui a avoué avoir allumé sept incendies à Concise entre 2019 et 2020.

L'homme est prévenu principalement d'incendie intentionnel, d'incendie intentionnel qualifié et de dommage à la propriété. Les faits se sont produits entre le 1er novembre 2019 et le 16 janvier 2020, tous à Concise, sauf pour l'un des cas qui s'est déroulé à Yverdon. Psychiquement fragile et visiblement honteux de ses actes, il s'est exprimé de manière quasi inaudible durant le procès qui s'est ouvert jeudi matin.

Le quinquagénaire a bouté le feu à un atelier, à la maison de sa mère …

Lire l’article
Link zum Artikel