Suisse
Justice

Conforama est condamné à 5000 francs d'amende pour ses faux rabais

Conforama est condamné à 5000 francs d'amende pour ses faux rabais

Le logo Conforama photographie sur le batiment du siege Suisse ce lundi 5 juin 2023 a Ecublens. Suspendu en decembre dernier, le proces de Conforama Suisse a repri lundi matin a Lausanne. La chaine de ...
La société Conforama, basée à Ecublens (VD), a été condamnée par la justice lausannoise à une amende de 5000 francs.Keystone
La justice lausannoise a tranché: Conforama Suisse devra payer 5000 francs d'amende pour avoir affiché de faux rabais.
10.06.2023, 12:3610.06.2023, 18:37
Plus de «Suisse»

La justice lausannoise a condamné Conforama Suisse pour avoir pratiqué de fausses promotions. Elle lui a infligé une amende de 5000 francs pour infraction à la loi fédérale sur la concurrence déloyale et à l'Ordonnance sur l'indication des prix, a annoncé la Fédération romande des consommateurs (FRC).

Selon la FRC, Conforama devra également s'acquitter d'une créance compensatrice en faveur de l'Etat de Vaud de 1,5 million de francs. L'organisation de défense des consommateurs, qui avait déposé plainte en avril 2019, regrette une décision «en demi-teinte» et se réserve le droit de faire appel.

Une condamnation qui sert de «mise en garde»

Cette décision «est inédite de par l'ampleur du montant de la créance compensatrice», qui correspond aux réquisitions du ministère public, indique la FRC dans un communiqué publié samedi. La FRC ajoute, concernant la décision:

«[Elle] doit servir de mise en garde à l'encontre de toutes les entreprises afin qu'elles mettent en place un système de comparaison et de contrôle des prix opérant.»

En revanche, la FRC aurait souhaité que la contravention soit «à la hauteur des enjeux». Lundi, lors du procès, le procureur avait demandé une amende d'au moins 1,5 million de francs. Il fallait selon lui infliger une sanction «qui fasse mal» à l'entreprise «mais sans la mettre en danger».

De quoi accusait-on Conforama?

Il était reproché à la société basée à Ecublens (VD), qui compte une quinzaine de filiales en Suisse, d'avoir affiché de faux «prix barrés» lors de ses promotions en magasins, sur catalogue et internet. Ces prix étaient censés montrer le tarif d'un article avant le rabais. Mais en réalité, ils n'ont jamais été pratiqués. De fausses comparaisons avec la concurrence ont aussi été utilisées.

Lundi dernier devant le Tribunal correctionnel de l'arrondissement de Lausanne, tant le Ministère public que la FRC avaient insisté sur la «triche systématique» de Conforama sur «la totalité voire la quasi-totalité» de ses promotions, et ce durant plusieurs années.

Le discounter spécialisé dans les équipements de la maison (meubles, décoration, électronique et autres électroménagers) avait été critiqué pour ses «mensonges» et ses «comparaisons fallacieuses», lésant à la fois le consommateur et la concurrence.

Des «bugs» informatiques, selon Conforama

De son côté, Conforama dit avoir été «acquittée de l'accusation de concurrence déloyale» et ne s'être vu infliger «qu'une amende de 5000 francs en application de l'ordonnance sur l'indication des prix». Dans un communiqué, la société dit avoir «pris connaissance de l'acquittement avec satisfaction».

Conforama estime cependant que la condamnation au paiement d'une créance compensatrice de 1,5 million de francs est «économiquement et juridiquement incompréhensible». La société a annoncé son intention de faire appel.

Le représentant de Conforama Suisse et les avocats du groupe avaient demandé un acquittement, critiquant «l'approche simpliste» du Ministère public. Ils avaient affirmé qu'il n'y avait jamais eu «tromperie ou tricherie», aucune volonté de berner les acheteurs.

Certaines erreurs isolées ont certes pu se produire par le passé, mais elles s'expliqueraient par des «bugs» et un système informatique dépassé, qui a été changé depuis. (sas/ats)

Copin comme cochon: les jets privés
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Plusieurs personnes portées disparues après des inondations aux Grisons
Samedi matin, la police cantonale des Grisons a annoncé qu'une femme a été sauvée et 3 autres personnes ont été ensevelies suite à des orages violents et des précipitations massives ayant frappé le sud de la vallée du Misox.

Quatre personnes sont portées disparues samedi matin suite aux orages et aux précipitations massives dans le sud de la vallée grisonne du Misox, a déclaré la police cantonale des Grisons.

L’article