DE | FR

Stefan Blättler élu procureur général de la Confédération

Stefan Blättler, le nouveau procureur général de la Confédération.
Stefan Blättler, le nouveau procureur général de la Confédération.
Image: KEYSTONE
Après des mois de recherche, le Ministère public de la Confédération a enfin son chef.
29.09.2021, 09:3029.09.2021, 16:11

L'Assemblée fédérale a élu mercredi Stefan Blättler procureur général de la Confédération par 206 voix sur 208. Il reprend le poste vacant depuis le retrait de Michael Lauber. Par conséquent, après des mois de recherche, le Ministère public de la Confédération a enfin son chef.

L'Assemblée fédérale a suivi la recommandation de sa commission judiciaire en élisant Stefan Blättler, actuel commandant de la police cantonale bernoise. A l'issue d'une procédure d'évaluation externe et de deux séries d'auditions, Stefan Blättler est apparu comme celui qui présentait toutes les qualités requises pour le poste, selon la commission.

L'élection de Stefan Blättler met fin à une longue recherche pour trouver le successeur de Michael Lauber, parti en août 2020. Celui-ci a présenté sa démission après des mois de critiques sur la conduite de ses fonctions et sur des incohérences présumées dans les enquêtes sur la procédure concernant la Fédération internationale de football (FIFA). (sda/ats)

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les chiffres secrets du tuning illégal pourraient être enfin révélés

Le tuning illégal en Suisse serait en augmentation. Mais de combien? Impossible à dire à l’heure actuelle, mais un rapport pourrait changer la donne.

Combien de contrôles? Quelle proportion de véhicules contrôlés a recours au tuning illégal? Faut-il agir contre ce que certains considèrent comme un fléau et modifier la loi? Des questions parmi d’autres dont personne n’a (encore) les réponses. Et c’est bien pour en trouver que la conseillère nationale écologiste zurichoise Marionna Schlatter a déposé mi-juin un postulat au Parlement en compagnie de onze autres élus. La semaine dernière, le Conseil fédéral s’est montré …

Lire l’article
Link zum Artikel