DE | FR

Le genre pourrait bien disparaître à Lausanne

Le co-président des Jeunes Vert-e-s suisse réclame la disparition de la case «homme/femme» dans les formulaires administratifs. Il déposera mardi soir un postulat au Conseil communal de Lausanne.
25.01.2022, 13:5725.01.2022, 18:13

Le jeune Vert lausannois, Oleg Gafner, a le genre en ligne de mire: ou plus exactement, la case «Genre» dans les formulaires officiels, qui vous demande d'indiquer si vous êtes de sexe féminin ou masculin. Il compte déposer un postulat mardi soir au Conseil communal de Lausanne.

Actuellement, annoncer son genre se révèle obligatoire pour accéder à de nombreux services communaux (obtenir une carte de déchetterie, etc.).

Lorsque la mention du genre s'avère indispensable, le Lausannois propose qu'une case neutre soit ajoutée à côté des mentions homme et femme.

En tout cas, en Angleterre, ça ne sera pas le cas...

«Une violence répétée et systématique»

Or, comme ceux-ci ne dépendent pas du registre civique, le Vaudois Oleg Gafner estime la précision du genre «inutile»: «Actuellement, il n'y a pas d'argument tangible qui permet de définir à quoi sert l'annonce du genre. Et cette petite information supplémentaire inutile est en réalité une violence répétée et systématique à l'encontre de ceux qui ne se définissent pas dans l'une ou l'autre de ces cases», explique-t-il à la Radio télévision suisse (RTS).

La Caisse de pension communale a déjà aboli les deux cases homme et femme sur ses formulaires. (mbr)

A quel point es-tu Swisstainable?

1 / 6
À quel point es-tu Swisstainable?
source: ©glacier express / stefan schlumpf
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Et pour tout savoir de l'actu chaude en Suisse en ce moment...

Voici les sextoys préférés des Suisses (les Fribourgeois sont des coquins)

Link zum Artikel

Pas de Conseil fédéral aux JO: «C'est la solution de facilité»

Link zum Artikel

Bannir la pub pour le tabac: et pourquoi pas le sucre et la viande aussi?

Link zum Artikel

Votations du 13 février: le point sur l'initiative «enfants sans tabac»

Link zum Artikel

Votations sur les médias: d'où vient la méfiance envers les journalistes?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Variole du singe: le virus qui a tout pour faire peur
La guerre en Ukraine s'enlise, le Covid joue les petits bras et les vacances d'été tardent à pointer leurs coups de soleil. Le terreau est donc fertile pour s'enflammer autour d'un virus qui, pour l'heure, ne fait pas vraiment paniquer le monde scientifique. Sexe, horreur, paranoïa, voici les trois ingrédients qui font monter l'angoisse aussi vite qu'une mayonnaise.

Le 7 mai 2022, le monde (re)découvre la variole du singe par l'intermédiaire d'un anglicisme moins effrayant que la version française: monkeypox. Et pour cause, c'est en Angleterre qu'un homme, de retour d'un voyage au Nigeria, est parachuté au cœur d'une nouvelle inquiétude planétaire. Depuis, une centaine de cas ont été détectés en Occident. Confirmés ou suspectés. La Suisse n'échappe d'ailleurs pas aux annonces solennelles des autorités sanitaires, qui se succèdent.

L’article