pluie modérée
DE | FR
Suisse
Lausanne

Lausanne va ouvrir un second espace d'injection

Lausanne va ouvrir un second espace d'injection

La ville possède déjà un espace dédié, mais a décidé de créer une antenne à la Riponne.
05.04.2023, 15:4307.04.2023, 06:59
Plus de «Suisse»
Une personne prepare de maniere fictive un produit pour une injection avec une seringue dans la salle de consommation de l?Espace de consommation securise (ECS), situe dans le quartier du Vallon et ge ...
Une personne prépare de manière fictive un produit pour une injection dans la salle de l'Espace de consommation sécurisé (ECS), située dans le quartier du Vallon.Image: sda

La Ville de Lausanne va ouvrir un second Espace de consommation sécurisé (ECS) destiné aux toxicomanes. Alors que le lieu ouvert au Vallon en 2018 sera pérennisé, une antenne sera créée au nord de la place de la Riponne, pour une période-pilote minimale de deux ans.

L'ECS du Vallon peine à attirer les personnes les plus désinsérées. Pour celles-ci, la distance et le besoin de consommer rapidement représentent des freins importants, a expliqué mercredi la Ville dans un communiqué.

Quinzaine de places

Pour se rapprocher de ces personnes et proposer une alternative à l'espace public, la ville a décidé de créer une antenne à la Riponne. Ce nouvel espace offrira une quinzaine de places de consommation sur une surface d'environ 100 m2. Quatre intervenants sociosanitaires seront présents, avec un agent d'accueil et de sécurité.

Ce projet-pilote s'accompagne d'une nouvelle équipe sociale de rue qui travaillera en étroite collaboration avec la police municipale. Les autorités annoncent aussi que plus aucune consommation ne sera désormais tolérée dans l'espace public et les WC. (ats/jah)

Droguée au GHB dans un club vaudois, elle témoigne.
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La vente des chars Leopard crée encore des remous à la tête de Ruag
En raison des incohérences, la cheffe du DDPS et présidente de la Confédération Viola Amherd avait demandé en août 2023 une enquête sur la manière dont les directives avaient été respectées dans le cadre de cette vente.

Le président du conseil d'administration de RUAG MRO, Nicolas Perrin, va démissionner. Le Département de la défense (DDPS) l'annonce mardi au moment où l'entreprise d'armement est épinglée par un audit du Contrôle des finances pour sa gestion de la vente des chars Leopard 1.

L’article