bien ensoleillé-3°
DE | FR
1
Suisse
Lausanne

Viols et harcèlement signalés à l'Université de Lausanne

Viols et harcèlement par des profs signalés à l'Université de Lausanne

La direction de l'Université de Lausanne se dit vivement préoccupée par la fréquence et la gravité de ces actes, dénoncés dans une enquête.
08.12.2022, 07:5408.12.2022, 11:33

Une enquête montre que les femmes subissent un harcèlement marqué sur le campus de l'Université de Lausanne (Unil). Sur cinq ans, près de 150 actes pénalement répréhensibles, dont quatre viols, ont été signalés.

Le pourcentage d'auteurs de ces actes est plus élevé parmi les enseignants que parmi les étudiants, indiquent les auteurs de l'étude. Menée le printemps dernier par le centre de compétences suisse en sciences sociales (FORS), l'enquête se base sur les témoignages de plus de 3500 personnes, soit 17% de la communauté académique.

Le logo de l' Universite de Lausanne, UNIL, est photogaphie ce mercredi 17 novembre 2021 sur le campus de dorigny de l' Universite de Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Image: KEYSTONE

Face à ce constat, la direction de l'Unil se dit vivement préoccupée par la fréquence et la gravité des actes de harcèlement. Elle déplore que les femmes soient systématiquement plus touchées que les hommes. (ats)

Droguée au GHB dans un club vaudois, elle témoigne.

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Parmelin: «Il faut chercher d'autres solutions pour maintenir notre prospérité»
A défaut d'un accord avec l'Union européenne, la Suisse toque à la porte de plusieurs Etats, dont les Etats-Unis. ««Toute cette stratégie a été lancée en partie à cause du blocage avec l'UE», commente Guy Parmelin, «nous ne pouvons pas rester les bras croisés».

«Tant que la situation est bloquée, il faut chercher d'autres solutions pour maintenir notre prospérité sur le plan de la recherche, de la science et de l'économie», déclare le conseiller fédéral samedi dans Le Temps.

L’article