DE | FR
Marche des fiertés, Genève 06, 2019. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

La Marche des Fiertés, en juin 2016, rassemblait 35 000 personnes. Image: KEYSTONE

La Geneva Pride fait son retour après un an d'absence

Privée de manifestation l'année dernière à cause du Covid, la Geneva Pride reprend du service. Avec en prime, la Marche des Fiertés qui aura lieu le 11 septembre.



La Geneva Pride aura lieu du 8 au 12 septembre. Le point d'orgue de la manifestation, qui a pour objectif de visibiliser les minorités LGBT cette année, sera la Marche des Fiertés. Elle se déroulera le 11 septembre.

«Cette année, nous voulons mettre en avant la visibilité des personnes transgenres et intersexuées, qui ont particulièrement souffert de la crise sanitaire et du confinement»

Daphné Villet coprésidente

Qui est la Geneva Pride?

Sans but lucratif, cette association s'oppose à la haine, aux violences et demande des droits égaux pour l’ensemble des citoyens. Elle a pour but la promotion des droits et la protection des personnes LGBT, ainsi que la sensibilisation de la population aux thématiques liées notamment à l’identité et l’expression de genre.

Après un an d'absence dû au Covid, une série d'événements destinés à relancer la mobilisation a réuni quelques centaines de personnes à Genève fin juin.

35 000 personnes sont attendues

Les attentes sont grandes. À l'instar de l'édition 2019, les organisateurs espèrent que la manifestation réunira entre 35 000 et 40 000 personnes. Cette dernière s'élancera depuis le Quai Wilson dans les rues de la cité, décorées aux couleurs arc-en-ciel par la Ville de Genève à cette occasion, à 14h.

Et les associations de Suisse Romande aussi. 60 participeront à cette marche ouverte à tous.

«On va demander aux participants de faire un maximum de bruit pour montrer qu'on est là!»

Xavier Lavatelli coprésident

Cinq jours de fierté

En parallèle de la marche, Geneva Pride organise une série d'événements militants et culturels au parc des Bastions. Le village de la Pride comptera deux scènes, l'une festive et l'autre pour des débats. Une trentaine d'associations LGBTIQ+ romandes seront présentes.

«Le pôle santé sera très développé. Il permettra d'avoir des entretiens confidentiels et de trouver des contacts dans sa région»

Xavier Lavatelli coprésident

Le programme de cette semaine des Fiertés prévoit une thématique par jour. A savoir:

Attention. Le masque et le pass Covid seront exigés pour l'entrée au village. L'ensemble de la manifestation aura lieu conformément aux consignes sanitaires en vigueur, souligne Daphné Villet.

«Nous allons tout faire pour éviter un cluster. D'une manière générale, notre population est plus consciente des enjeux de santé. Des pride angels s'assureront que tout se passe au mieux»

Une lutte constante

Les droits LGBT avancent doucement, mais sûrement en Suisse. À travers leur dossier de presse, Geneva Pride s'exprime sur ce «long» chemin parcouru:

«Bien sûr, il reste encore un long chemin à parcourir avant d’obtenir l’égalité des droits. Mais chaque avancée est le fruit d’un long combat et une victoire à célébrer»

Geneva Pride

Elle met aussi en avant les progrès accomplis en 2020, comme la norme pénale antiraciste étendue à la protection contre l’homophobie en février, le changement de sexe à l’état civil facilité ou encore le mariage pour tous, approuvé par le Parlement en décembre.

Le peuple suisse devra quand même voter le 26 septembre sur ce changement de loi, comme l'a rappelé le coprésident. Favorables à la loi, les Jeunes PLR suisses sont les bienvenus, a-t-il assuré. Après la crise interne déclenchée par son «non» à la loi, la section genevoise de la formation doit revoter sur son mot d'ordre le 6 septembre. (ats/fag)

«Session des Femmes», première étape: on y était!

Plus d'articles sur la communauté LGBTQIA+

Privée de stade arc-en-ciel, Munich va se pavoiser aux couleurs LGBT

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le mois des fiertés LGBTQ commence aujourd'hui

Link zum Artikel

La Hongrie interdit de «promouvoir» l'homosexualité auprès des mineurs

Link zum Artikel

Deux femmes transgenres condamnées pour «tentative d'homosexualité»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Viktor Orban promet un référendum sur la loi anti LGBT+

L'homme d'Etat hongrois a annoncé le lancement d'un référendum au sujet de ce qu'il appelle «La protection des mineurs». Une loi jugée homophobe par l'UE qui a déjà lancé une procédure d'infraction.

Viktor Orban a annoncé mercredi 21 juillet la tenue prochaine d'un référendum en Hongrie et demandé le soutien des électeurs sur la loi anti-LGBT+. Une annonce qui intervient après le lancement par la Commission européenne d'une procédure d'infraction contre Budapest.

«Bruxelles a clairement attaqué la Hongrie ces dernières semaines concernant la loi» qui interdit la «promotion» de l'homosexualité auprès des mineurs, a déclaré le Premier ministre dans une vidéo mise en ligne sur sa …

Lire l’article
Link zum Artikel