Suisse
Médecine

EPFZ: Un médicament pourrait éliminer les réactions au stress

Un médicament de l'EPFZ pourrait éliminer les réactions au stress

In this photo provided by the WVU Rockefeller Neuroscience Institute, the WVU RNI team in the MRI suite?s control area, plans ultrasound blood-brain barrier treatment in Morgantown, W.Va., on April 11 ...
Les maladies liées au stress pourraient ainsi être traitées de manière beaucoup plus ciblée et avec moins d'effets secondaires.Keystone
Dépression, obésité, problèmes cardiovasculaires: le stress chronique serait à l'origine de bon nombre de ces maladies. Une équipe de recherche de l'EPFZ pourrait avoir trouvé une solution.
22.01.2024, 16:5623.01.2024, 07:36
Plus de «Suisse»

Des scientifiques zurichois ont développé une nouvelle substance active contre les réactions de stress. Il faudra cependant attendre plusieurs années avant de voir les premières applications sur des patients.

Jusqu'à présent, les réactions de stress néfastes pour la santé étaient traitées avec un médicament ayant de nombreux effets secondaires indésirables, a indiqué lundi l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ). Le seul produit autorisé jusqu'à présent avait été développé à l'origine comme abortif.

Éliminer les récepteurs

L'équipe de Katharina Gapp à l'EPFZ a voulu développer une substance active qui agit de manière plus ciblée contre les réactions de stress dans le corps. Dans des cultures cellulaires et des modèles animaux, cette substance a éliminé la protéine réceptrice des glucocorticoïdes, selon ces travaux publiés dans la revue Nature Communications:

«Cette protéine agit comme un interrupteur pour la réaction du corps à l'hormone de stress cortisol. Lorsque le cortisol est lié à ce récepteur, celui-ci active les gènes responsables de la réaction de stress.»

Contrairement au médicament abortif, la nouvelle substance active agit, selon l'EPFZ, presque exclusivement sur le récepteur à glucocorticoïdes. Les maladies liées au stress pourraient ainsi être traitées de manière beaucoup plus ciblée et avec moins d'effets secondaires.

Avant de pouvoir l'utiliser chez l'humain, les scientifiques doivent toutefois mieux comprendre les détails du mode d'action de la molécule. Cela prendra, dans le meilleur des cas, plusieurs années. (ats/jch)

Il joue 9 heures de saxophone tout en se faisant opérer du cerveau
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une des personnes disparues dans les Grisons retrouvée morte
Une personne disparue dans la vallée grisonne de la Mesolcina a été retrouvée morte dimanche, confirmant une tragédie en cours alors que les recherches continuent pour retrouver les deux autres disparus.

Une des personnes portées disparues depuis vendredi soir dans la vallée grisonne de la Mesolcina (GR) a été retrouvée morte dimanche dans une rivière. Les recherches se poursuivent pour retrouver les deux autres disparus.

L’article