DE | FR

Une ferme totalement détruite par un incendie à La Sagne (NE)

Le feu s'est déclaré lundi aux Entre-Deux-Monts, un lieu-dit situé entre la Sagne et Le Locle (NE). Personne n’a été blessé et le bétail a pu être mis en sécurité.
19.04.2022, 15:0719.04.2022, 16:20

Les animaux ont pu être évacués sans perte et pris en charge par des agriculteurs voisins qui ont fait preuve d’une «belle solidarité» avec les sinistrés, a relevé la Police neuchâteloise. La procureure de permanence a ouvert une instruction pénale, afin de déterminer les causes et les circonstances du sinistre.

Image: police neuchâteloise

Deux enquêtrices du service forensique de la police judiciaire se sont rendues sur place pour le constat technique, précise le communiqué. La route des Entre-deux-Monts a été en outre fermée à la circulation mardi jusqu’à 5h00 pour les besoins de l’intervention.

Celle-ci a nécessité la mobilisation de 4 véhicules lourds et de 10 sapeurs professionnels venant de La Chaux-de-Fonds. Vingt-cinq pompiers volontaires de La Sagne et des Ponts-de-Martel sont venus par ailleurs prêter main-forte. La Police neuchâteloise est intervenue avec trois patrouilles. (ats)

Image: police neuchâteloise

À New York, Le sapin de Fox News a pris feu

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A l’Uni de Genève, la liberté attaquée par des activistes radicaux
Mardi soir, des activistes LGBTIQ+ ont empêché avec violence la tenue d'une conférence dans l'enceinte de l'Université de Genève. Plainte pénale a été déposée. Spécialiste de ces questions, la journaliste Peggy Sastre juge sévèrement ces actes militants.

L’invité aspergé d’eau, ses notes déchirées, son livre jeté dans la salle. Eric Marty, professeur à l’Université de Paris, se souviendra de sa venue à l’Université de Genève (Unige). Mardi soir, rapporte notre confrère Le Temps, des activistes LGBTIQ+ ont fait irruption dans la salle où l’hôte, venu de France, s’apprêtait à donner une conférence sur son livre, «Le sexe des modernes» (éditions Le Seuil), à l’invitation du Département de français moderne. «Ton bouquin c’est de la merde, on ne l’a pas lu», ont scandé les intrus, une vingtaine, plus nombreux que l’assistance présente pour écouter le conférencier.

L’article