Suisse
Neuchâtel

Un gigantesque parc solaire suisse alimentera une raffinerie, curieux

Vue aerienne de la raffinerie Varo Energy ce jeudi 17 janvier 2019 a Cressier. La raffinerie Varo de Cressier fabrique des produits, comme l'essence, le diesel, le kerozene et le mazout. Sa produ ...
Vue aérienne de la raffinerie Varo Energy le 17 janvier 2019 à Cressier (NE).Image: KEYSTONE

Un gigantesque parc solaire suisse alimentera une usine à pétrole, et c'est curieux

Près de 19 000 panneaux photovoltaïques seront bientôt installés à Cressier (NE) afin de produire une importante partie de l'électricité consommée par la raffinerie de la région. Quelque chose cloche dans cette annonce.
14.01.2022, 10:4714.01.2022, 17:47
Plus de «Suisse»

6,5 millions de francs. C'est le montant faramineux investi pour construire la plus puissante installation solaire au sol de Suisse. Mise en place à partir de novembre 2022, elle devrait voir le jour à Cressier (NE) et permettra d'alimenter la raffinerie de la région, soit l'usine où s'effectue la transformation des pétroles bruts en produits finis.

Cette construction est le fruit d'une collaboration annoncée jeudi par Varo Energy Group et le Groupe E, fournisseur énergétique basé à Granges-Paccot (FR), actif principalement dans les cantons de Fribourg et de Neuchâtel. L’installation sera «intégrée du point de vue de la biodiversité», précise le communiqué.

Quelle sera la superficie de cette installation?

Varo prévoit de mettre en service un parc solaire affichant une capacité installée de 7,7 mégawatts (MW). Construit en partenariat avec le Groupe E, l'installation couvrira une superficie de 45 000 mètres carrés, soit l’équivalent de cinq terrains de football, et comprendra plus de 19 000 panneaux statiques.

Quels sont les avantages de ce parc solaire?

L'installation de cette immense zone photovoltaïque présente plusieurs avantages:

  • En testant une nouvelle génération de panneaux solaires, elle facilitera l’innovation via un partenariat avec le Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM), à Neuchâtel.
  • Elle ne générera aucune pollution sonore.
  • Elle protégera les oiseaux et les mammifères.
  • A pleine puissance, elle sera en mesure de fournir plus de 60% des besoins de la raffinerie.

Le projet s'inscrit dans le contexte de l'essor de la production d’une électricité locale, renouvelable et durable. «Une dimension qui doit contribuer à la transition énergétique», affirment les deux entreprises en guise de conclusion.

Pourquoi c'est étonnant?

La grande majorité de l’énergie produite, soit 8,4 gigawattheures (GWh) par an (ce qui correspond à la consommation annuelle de 2000 à 2500 foyers) sera directement consommée par la raffinerie de Cressier. Cela donc afin de créer de l'essence, du diesel, du kérosène et du mazout.

Le plus grand parc solaire de Suisse sera ainsi destiné à l’exploitation d’énergies fossiles. Sauf que comme le rappelle Heidi.news, la Confédération s’est engagée à mettre fin à sa dépendance aux énergies fossiles en novembre dernier, lors de la dernière conférence sur le climat à Glasgow (COP26). Curieux, non?

On vous expliquait tout ici.👇

À quel point es-tu Swisstainable?
1 / 6
À quel point es-tu Swisstainable?
source: ©glacier express / stefan schlumpf
partager sur Facebookpartager sur X
C'est quoi la COP26?
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Ces vignerons romands ont eu très peur: «A un degré près...»
Les changements radicaux de température en ce mois d'avril ont un impact délétère sur la vigne. Deux vignerons romands expliquent comment quelques degrés de différence peuvent tout changer.

Sale temps pour les travailleurs de la terre suisses. Alors que les températures de mi-avril s'étaient montrées très clémentes, voici qu'une vague de froid déferle sur la Romandie. Un worst case scenario pour nombre d'agriculteurs et maraîchers, mais aussi de vignerons.

L’article