Suisse
nourriture

Uber eats: Lausanne est la capitale de la malbouffe

La capitale suisse de la malbouffe est romande, selon Uber

Les Suisses aiment la nourriture malsaine et peu créative, mais d'importantes différences existent au niveau régional. Voici en substance le contenu des tendances 2022 d'Uber Eats. Tour d'horizon.
Cet article est également disponible en allemand. Vers l'article
15.12.2022, 13:1816.12.2022, 08:19
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Qui mange le plus sain? Dans quelle ville les gens commandent-ils le plus de sucreries? Mais encore, quel est le jour le plus populaire pour se faire livrer une pizza? La rétrospective de l'année 2022 d’Uber en Suisse, que l'entreprise californienne nous a transmise, permet de répondre à ces questions existentielles et à bien d'autres.

Commençons par les bases, à savoir les plats préférés des utilisateurs suisses d'Uber. L'entreprise vante la diversité de choix disponible sur son application: en 2022, on y retrouve 140 catégories de repas. Et pourtant, les aliments les plus commandés cette année ont été...

Surprise
Oui, les cheeseburgers et les frites ont été les plats les plus commandés en Suisse en 2022.Image: Shutterstock

Ce n'est «de loin» pas une surprise, commente Uber, qui ajoute que c'est le dimanche soir que les commandes battent leur temps le plus fort. Les deux autres marches du podium sont occupées, dans l'ordre, par:

  1. ...
  2. Les plats asiatiques
  3. Les plats italiens.

Quant à la boisson la plus populaire, le verdict ne devrait plus vous surprendre. Il s'agit de...

Surprise
... «l'indétrônable Coca-Cola».Image: Shutterstock

L'entreprise note pourtant que tout ne se résume pas au trio classique et malsain burger-frites-coca. Les plats étiquetés «sains» arrivent en quatrième position, et les repas végans sont de plus en plus demandés. Ces aliments ont connu une hausse de 30% par rapport à 2021.

Cafés, villes et pizzas

Il y a une ville en Suisse qui semble apprécier tout particulièrement les plats «sains», au point de décrocher le «Healthiest Award», ou titre de ville la plus saine du pays. Il s'agit de...

Quelle ville suisse commande les plats les plus sains?
Surprise
Sans surprise, la ville la plus «saine» de Suisse (du moins d'après Uber Eats) est Zurich.Image: Shutterstock

Fun fact, la ville sur les bords de la Limmat mérite un autre titre, un poil moins vertueux: le «Most Caffeinated Award». Autrement dit, Zurich compte aussi le record de commandes de café. On signale un exploit également en Suisse romande: Lausanne se trouve être la ville la plus gourmande en douceurs. Elle décroche donc le «Biggest Sweet Tooth», qu'on pourrait traduire comme «la plus grosse envie de sucre».

Le plus grand fan d'Uber est un Romand
Au rayon des transports, le record du plus grand nombre de trajets effectués revient cette année à un Lausannois. Avec 849 courses effectuées, il a utilisé Uber plus de deux fois par jour en 2022.

Et en parlant de produits sucrés, sachez que le Iced Caramel Macchiato est la boisson froide au café la plus populaire en Suisse. Du côté des boissons chaudes, les utilisateurs se sont montrés moins créatifs, en plébiscitant le Caffé Latte.

Autre aliment populaire: la pizza. Les trends relatifs à cet iconique plat italien vont dans la même direction que ceux observés au niveau global, à savoir l'amour pour les classiques (ou l'absence de créativité, c'est selon). Ainsi, c'est la margherita qui se hisse en tête du classement à Genève, Lausanne, Zurich et Bâle.

Toutefois, la ville de la pizza en Suisse, soit celle où le plus grand nombre de pizzas sont livrées, est Berne. Un résultat qu'Uber Eats n'hésite pas à définir comme «surprenant». Le jour le plus populaire pour commander une pizza est le dimanche.

Image
Image: datawrapper/watson

Un dernier anecdote pour terminer: la commande la plus chère de l'année s'est élevée à 3657,90 francs. C'est 2,66 fois plus que le loyer mensuel moyen net en 2020. Elle comprenait 114 articles.

Copin comme cochon: la raclette party
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les CFF vendent un produit végane suédois
Les Chemins de fer fédéraux ont longtemps hésité à vendre des boissons végétaliennes dans leurs wagons-restaurants. Après avoir subi de nombreuses critiques, ils s'y sont finalement résolus.

La question est dans l'air depuis cinq ans déjà: Swissveg, la principale association de défense des intérêts des personnes véganes et végétariennes en Suisse (selon ses propres dires), a finalement obtenu des CFF que du lait végétal soit disponible à bord des wagons-restaurants. Ils estiment «avoir attendu longtemps» pour que l'ancienne régie fédérale réagisse.

L’article