DE | FR

Les cas d'infections et les hospitalisations sont en hausse en Suisse

Image: Keystone
La première semaine du mois d'août démontre une hausse de 45% des cas. L'augmentation est de 36% pour les hospitalisations, sur la même période.
12.08.2021, 12:1112.08.2021, 15:46

Le nombre de cas de Covid-19 et d'hospitalisations a continué d'augmenter du 2 au 8 août en Suisse et au Liechtenstein, note jeudi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans son rapport hebdomadaire. Le nombre de décès s'est maintenu à un faible niveau, tandis que celui des tests a diminué.

Le nombre de cas pour 100 000 habitants

  • En Suisse et au Liechtenstein, 7607 cas ont été déclarés pour la semaine sous revue, contre 5249 pour la semaine précédente.
  • Le nombre de cas déclarés a ainsi continué d'augmenter par rapport à la semaine précédente (+45%). L'incidence était de 88 cas pour 100 000 habitants pour la semaine sous revue et de 61 pour la semaine précédente.
  • Pour la semaine sous revue, le taux d'incidence des cas confirmés en laboratoire variait, pour 100 000 habitants et par semaine, entre 6 (AI) et 170 (GE) cas. Dans la majorité des cantons (21), le taux d'incidence a augmenté de plus de 10% par rapport à la semaine précédente.

La proportion de variants préoccupants du virus était estimée à 96% pour le Delta il y a deux semaines. Depuis la fin juin, le variant Delta est celui qui survient le plus fréquemment.

Les jeunes entre 20 et 29 ans sont les plus touchés

Plus de 2300 cas confirmés ont été déclarés chez les 20-29 ans. Par rapport à la population, cette classe d'âge a été la plus touchée, avec 227 cas pour 100 000 habitants et par semaine. Le taux d'incidence a augmenté de plus de 35% dans toutes les classes d'âge.

En isolement et en quarantaine

Le 10 août, selon les rapports de 19 cantons et du Liechtenstein, 7832 personnes étaient en isolement et 8368 en quarantaine. Ces chiffres ont augmenté de plus de 30% par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de tests

Pendant la semaine sous revue, 130 201 tests (dont 51% de tests PCR et 49% de tests rapides antigéniques) ont été déclarés, soit une baisse de 10 % par rapport à la semaine précédente (143 951).

Le nombre d'hospitalisations

Pour les hospitalisations, 138 nouvelles en lien avec une infection au SARS-CoV-2 ont été déclarées. La semaine précédente, au même moment, leur nombre était de 91. Le taux d'hospitalisation le plus élevé concernait les 80 ans et plus.

Hausse des patients en soins intensifs

Durant la semaine sous revue, 53 patients atteints du Covid-19 en moyenne se trouvaient dans une unité de soins intensifs, soit une hausse de 36% par rapport à la semaine précédente (39).

Trois décès (moins de 0.1 pour 100 000 habitants) liés à une infection au SARS-CoV-2 ont été déclarés. Au même moment au cours de la semaine précédente, leur nombre était de 10. Le nombre de décès déclarés se maintient ainsi à un niveau bas. (ats/jch)

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Elevage intensif: 7 points pour comprendre la votation du 25 septembre
Au cas où vous l'auriez peut-être oublié, le 25 septembre, les troisièmes votations fédérales de l'année auront lieu. On vous explique l'initiative qui veut interdire l'élevage intensif en Suisse.

La législation sur l'élevage en Suisse est considérée comme la plus sévère au monde. Et pourtant, une vingtaine de personnes a déposé le 19 mai 2021 une initiative pour la rendre encore plus dure. Intitulé «Non à l’élevage intensif en Suisse», le texte qui sera soumis au vote au niveau fédéral dimanche 25 septembre 2022 porte plusieurs revendications pour le bien-être animal, mais celui de l'être humain aussi. Il revendique par ailleurs des arguments écologiques.

L’article