DE | FR

Le nombre de dépressions graves a doublé depuis la pandémie

Bild

Image: Shutterstock

La population n'a pas suffisamment été informée des conséquences psychologiques de la crise. Plusieurs entités tirent la sonnette d'alarme.



Les conséquences psychologiques et mentales de la pandémie de Covid-19 n'ont pas été suffisamment prises en compte et répercutées. L'Académie de médecine humaine (AMM) basée à Zurich demande «une nouvelle conception complète de l'être humain dans la médecine et la société».

Depuis le début de la pandémie, la souffrance mentale est plus fréquente et plus grave. Les cliniques psychiatriques pour enfants et adolescents ont signalé un afflux de nouveaux patients en automne 2020. Une enquête de l'Université de Bâle a révélé que par rapport à avril deux fois plus de personnes ont signalé des symptômes dépressifs graves lors de la deuxième vague.

Les personnes âgées également touchées

Le nombre de réclamations adressées à l'Office indépendant des plaintes pour personnes âgées en Suisse alémanique (Uba) a triplé en trois ans. L'an dernier, les plaintes pour raisons psychologiques ont été plus nombreuses (191 sur 697) que les plaintes touchant à des questions financières (151).

Une problématique passée à la trappe

Selon l'AMM, la population n'a pas suffisamment été informée des conséquences psychologiques de la crise. En 2020, l'accent a plutôt été mis sur le nombre de personnes infectées par le coronavirus, le nombre de personnes vaccinées, les valeurs R et les mesures de protection. Trop peu d'attention a été accordée à la souffrance psychologique. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Trois questions que pose l'immunité

Les cas de réinfection au coronavirus questionnent. Font-ils de nous des êtres immunisés? Le point en trois questions.

Les cas avérés de réinfections au coronavirus existent mais restent rares. «Le risque d'être infecté pour les personnes possédant des anticorps est environ de 2 pour 1000 au bout de 6 mois. C'est comme si on était vacciné à plus de 90%», a expliqué mercredi l'infectiologue Valérie d'Acremont dans la matinale de la RTS. Par ailleurs, la quantité d'anticorps reste élevée jusqu'à 11 mois après la date d'infection.

Aussi, les anticorps permettraient d'empêcher de développer une forme grave du …

Lire l’article
Link zum Artikel