DE | FR
Bild

Image: Keystone/Shutterstock

Les propos complotistes du chef de la formation valaisanne font polémique

Chef du service cantonal de l'orientation professionnelle, Claude Pottier, défend des théories complotistes sur Facebook, n'hésitant pas à parler de «terrorisme sanitaire» ou de crise «sciemment orchestrée».



La polémique enfle autour du chef du Service de la formation professionnelle de l’Etat du Valais. Depuis l'apparition du Covid, Claude Pottier multiplie les théories complotistes sur Facebook. Il parle notamment de «terrorisme sanitaire», de «scandale des vaccins» ou de «crise politico-économique orchestrée par les pharmas et la finance».

«Nous avons la preuve que les principaux variants sont issus des vaccinés»

Claude Pottier

Bild

Image: Facebook

Comme le racontent Le Blick et Le Nouvelliste, les théories de Claude Pottier inquiètent les internautes qui s'interrogent: «Un responsable de l’enseignement peut-il tenir ce genre de discours?». À la tête du Département de l'économie et de la formation, l'élu PDC Christophe Darbellay affirme en tout cas ne pas partager les propos de son chef de service et s'en distancier.

«Claude Pottier s’exprime ici à titre personnel. Il quittera ses fonctions à fin août»

Christophe Darbellay, chef du département de la formation

À la rentrée, Claude Pottier prendra, en effet, la tête du Centre suisse de la formation et de l’orientation professionnelles. Interrogé par Blick, le comité de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique ne souhaite pas commenter les théories du chef de service valaisan.

De son côté, Claude Pottier s'est confié au Nouvelliste: «Je voulais juste provoquer un débat sur cette sorte de pensée unique qui se développe à la faveur de la crise. Je m’abstiendrai de le faire publiquement à l’avenir.»

25 trucs énervants que les gens font dans la vie

1 / 28
25 trucs énervants que les gens font dans la vie
source: reddit
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Loan, 20 ans est sportif d'élite avec un covid long.Témoignage.

Plus d'articles sur le vaccin

La Suisse devra-t-elle imposer la vaccination sans le dire?

Link zum Artikel

Pourquoi l'initiative contre la vaccination obligatoire va aboutir

Link zum Artikel

Le statut vaccinal, c'est le nouveau critère des rencontres en ligne

Link zum Artikel

Cher OFSP, soyez plus cohérent et ne jouez plus avec nos nerfs

Link zum Artikel

Pas besoin de l'accord des parents pour se faire vacciner

A Fribourg, le tribunal cantonal a refusé le recours d'un couple qui contestait l’injection du vaccin aux jeunes de 12 à 15 ans.

Non, les ados qui souhaitent se faire vacciner n'ont pas à demander l'accord de leurs parents avant. Cela serait contraire aux dispositions de droit international en matière de droits de l’enfant, estime le Tribunal cantonal fribourgeois qui a rejeté le recours d'un couple demandant l’arrêt définitif de la campagne de vaccination envers les mineurs.

Le principal argument des recourants? Les jeunes ne couraient «qu’un risque de santé infime en cas d’infection par le Covid-19» rapporte le …

Lire l’article
Link zum Artikel