Suisse
Parti socialiste

Ada Marra, figure socialiste, arrête

Ada Marra, figure socialiste, arrête

Ada Marra, SP-VD, spricht zur Grossen Kammer, an der Sondersession des Nationalrats, am Dienstag, 4. Mai 2021 in Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)
Ada Marra est dans la politique fédérale depuis seize ans.Image: sda
Concernant ses projets après la politique, la future ex-parlementaire affirme avoir «une ou deux idées» dont elle ne parlera pas.
12.12.2022, 04:4912.12.2022, 09:47
Plus de «Suisse»

La conseillère nationale socialiste va quitter la politique fédérale en 2023. Cette année sera «la fin de ma carrière à Berne», a-t-elle annoncé lundi dans les titres romands du groupe Tamedia.

«J'aurai fait seize ans, c'est suffisant», poursuit la Vaudoise, qui promet que son engagement militant demeurera en dehors de Berne.

Arrivée au Conseil national en 2007 à 34 ans, Ada Marra assure avoir:

«Essayé de faire émerger 'les angles morts' de la politique et de la société»

Parmi ses victoires au Parlement, la socialiste mentionne l'aboutissement de la naturalisation facilitée pour la 3e génération, validée par la population.

Freysinger et MeToo:

Elle regrette toutefois une surmédiatisation sur la question de l'asile contre Oskar Freysinger:

«J'ai mis trop longtemps à comprendre que ces débats servaient les médias et le type de communication de l'époque mais qu'ils ne faisaient pas avancer les choses»

La conseillère nationale mentionne également le mouvement MeToo et la libération de la parole:

«Je fais partie des femmes arrivées à Berne alors que le parlement était encore un monde d'hommes et de mains baladeuses»

Elle dit aussi avoir «adoré» accompagner la fin du secret bancaire. (ats/jch)

Réactions des militants jurassiens à l'élection d'Elisabeth Baume-Schneider
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Les CFF ont pris une décision qui va toucher des milliers de coureurs romands
Les CFF ont annoncé une interruption totale du trafic ferroviaire sur le tronçon Lausanne-Yverdon avec comme conséquences des perturbations sur l'Arc lémanique ce week-end. Pas de bol, le 27 et 28 avril, 30 000 personnes ont rendez-vous aux 20KM de Lausanne. Réaction.

«Ce type de nouvelle ne nous réjouit pas, mais nous n'avons pas d'influence sur les décisions des CFF», lance d'emblée Xavier Bassols, Secrétaire général des 20KM de Lausanne.

L’article