DE | FR
maudet pierre

Pierre Maudet, le jour de sa défaite face à Fabienne Fischer. Genève, 28 mars 2021. image: keystone

Fabienne Fischer lui pique la place. Mais où est donc passé Maudet?

Battu le 28 mars par la verte Fabienne Fischer, qui prête serment aujourd'hui, Pierre Maudet joue les mystérieux. Ses amis radicaux entretiennent le suspense. L'ancien conseiller d'Etat genevois devrait lever tout ou partie du voile ce soir au TJ de la RTS.



Plus le mystère est épais, plus le personnage est important. Pierre Maudet doit être quelqu’un de très important. Un épais mystère l’entoure à quelques tours d’horloge de la prestation de serment de Fabienne Fischer, cet après-midi à 17 heures devant le Grand Conseil genevois, en présence du Conseil d’Etat au complet. Où Pierre Maudet sera-t-il à ce moment précis, à compter duquel ses pass et badges de ministre cantonal sonneront dans le vide? En promenade au Salève? Devant la chaîne locale Léman Bleu pour assister au spectacle de sa dépossession?

Un bar en Thaïlande?

Les grognards d’Elan radical, ce parti fait à sa main, auquel il n’aurait toujours pas adhéré, disent n’en rien savoir. Mais, assurent-ils, Pierre Maudet est dans une «période de réflexion». «Il n’hésitera pas à communiquer sur son avenir. J’imagine qu’il va continuer à s’intéresser à la politique d’une façon ou d’une autre», lâche l’un d’eux, au maximum de l’indiscrétion. «Il a ouvert un bar sur une plage en Thaïlande», plaisante un autre. Pour l’heure et plus sérieusement, apprend-on encore de l’entourage de l’ancien conseiller d’Etat, il serait occupé à «trouver un poste dans le privé».

Battu le 28 mars au second tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat, Pierre Maudet aurait pris alors «quelques jours de congé» (où? No sé), avant donc, de se remettre au travail. En vue, pourquoi pas, d’un retour dans deux ans au gouvernement genevois. «30 000 citoyens lui ont fait confiance le 28 mars», rappelle-t-on comme on fait étalage de ses forces.

Ces 30 000-là n’auront pas réussi à barrer la route à Fabienne Fischer. La candidate écologiste qui aujourd’hui, non seulement accède au Conseil d’Etat, mais prend en plus l’économie et l’emploi, les attributions chéries de Pierre Maudet, jusqu’à ce que ses collègues de l’exécutif les lui retirent l’automne dernier, à la suite d’un audit défavorable et à une époque où l’intéressé était aux prises avec la justice pour son voyage controversé à Abu Dhabi. L’essentiel étant qu’on sache que «Pierre Maudet n’a pas perdu son enthousiasme». Très bien. Mais où est-il? Mais que fait-il? Il devrait prendre la parole ce soir au TJ de la RTS.

Ils étaient cinq, dont Pierre Maudet, il n'en reste plus qu'une

1 / 6
Les candidats au 2e tour de l’élection au Conseil d’Etat
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

T'as où les vagues?

Plus d'articles «Actu»

Travailler en Chine, entre symbole de succès et esclavage moderne

Link zum Artikel

Twitter s'enflamme au sujet du «baiser non consenti»

Link zum Artikel

Le don d'organes doit être facilité en Suisse, cap sur les enjeux

Link zum Artikel

Une énorme fusée chinoise hors de contrôle s'apprête à retomber sur Terre

Link zum Artikel

Qui est Fabienne Fischer, la nouvelle conseillère d'Etat Verte genevoise

Fabienne Fischer, tombeuse de Pierre Maudet, prête serment ce soir. L'écologiste s'était confiée à «watson »avant les élections.

Fabienne Fischer, élue au Conseil d'Etat genevois, prête serment ce soir. La Verte était arrivée largement en tête du second tour de l'élection complémentaire en battant Pierre Maudet.

Avocate de formation, mère de trois grands enfants, ayant pour compagnon un sociologue Vert comme elle et député au Grand Conseil, Fabienne Fischer s'en va-t-en guerre. Qui est-elle? Que veut-elle? Que pense-t-elle? Réponses en sept points.

«J’ai fait mes études de droit en deuxième formation», …

Lire l’article
Link zum Artikel