DE | FR

Des kilos de cocaïne chez Nespresso et Twitter ne rate pas l'offrande

Des employés de Nespresso ont découvert 500 kilos de cocaïne livrés directement dans leur entrepôt de Romont. Il n'en fallait pas plus pour chauffer la sphère Twitter.
06.05.2022, 19:3507.05.2022, 11:20
Suivez-moi

«Michel, t'as commandé quelque chose?», c'est probablement la réaction qu'a dû avoir un des employés de Nespresso Romont lorsqu'il a découvert des sacs suspects dans un conteneur. Michel qui n'a rien commandé, bien entendu, se retrouve avec pas moins de 500 kilos de cocaïne, une saisie record. Twitter s'emballe et se marre. Voici un petit florilège.

On commence par le classique du matin

Nespresso présente sa nouvelle gamme

Ça réveille hein?

Ben il n'a plus de cheveux George?

Ah si, il est toujours là

On l'avait presque oublié celui-là

Mais c'est où la Glâne?

Après Pablo, c'est Manu qui redescend

Il n'a pas fini d'être heureux celui-là

Et pour clore le débat (Drop the Mic pour les plus avertis), Elon Musk qui répond sous une publication de Reuters

Vaches duveteuses

1 / 13
Vaches duveteuses
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Kim Kardashian et la robe de Marilyn

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
De l'armée à Instagram: Berne a déjà tout prévu sur le don d'organes
Le peuple suisse a accepté d'introduire le principe du consentement présumé pour le don d’organes, le 15 mai. Cela nécessite maintenant une vaste campagne d'information et les plans sont déjà prêts.

«Voulez-vous faire don de vos organes après votre mort ?» C'est précisément la question qui se posait à tous les citoyens suisses le 15 mai. Et le peuple a approuvé la modification de la loi sur la transplantation, toute personne ne souhaitant pas faire don de ses organes après sa mort devra s'inscrire dans un registre pour dire qu'il refuse le don.

L’article