averses éparses
DE | FR
Suisse
Politique

Des menaces de mort taguées sur l'hôtel de ville de Lausanne

Image

Des candidats menacés de mort à Lausanne: «C'est du sérieux»

Des personnalités d'extrême gauche ont été les cibles de menaces de mort samedi matin. Leurs noms ont été tagués sur l'hôtel de ville de Lausanne.
14.03.2022, 13:4014.03.2022, 17:16
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

«Lorsque j'ai vu ce tag avec mon nom affiché sur le mur de l'hôtel de ville, je me suis dit que là, c'était du sérieux», explique Zakaria Dridi. Le candidat Parti ouvrier populaire (POP) pour le district du Nord vaudois a été choqué par les menaces qui le visaient personnellement et a décidé de porter plainte, partiellement, contre inconnu. La candidate d'ensemble à gauche, Mathilde Marendaz, elle, dénonce sur Twitter «la bassesse des attaques».

Selon le communiqué du POP, ces tags ont été apposés peu avant 8 heures samedi matin et recouverts par les services de la commune à 18 heures le même jour. Zakaria Dridi, 20 ans, directement ciblé, avait déjà reçu des menaces similaires sur son téléphone portable vendredi soir.

«J'ai d'abord reçu des menaces sur Telegram mais je n'ai pas souhaité porter plainte, car cela me paraissait un peu déconnecté de la réalité»
Zakaria Dridi, candidat POP
D'autres inscriptions menaçantes figuraient sur la place de Louve samedi matin.
D'autres inscriptions menaçantes figuraient sur la place de Louve samedi matin.

Le candidat précise que ces menaces par téléphone ne l'ont pas alerté sur le moment, mais la vue de son nom sur le mur de l'hôtel de ville de Lausanne le lendemain a eu un tout autre effet.

«Si ces personnes peuvent faire ce genre de tags, sur la façade d'un bâtiment public, dans un centre-ville très fréquenté, je pense qu'elles n'ont peur de rien»
Zakaria Dridi, candidat POP

Raison pour laquelle le popiste a décidé de porter plainte. Anecdote cocasse pour conclure, les personnes qui ont menacé par messages Zakaria Dridi lui ont réécrit pour l'informer qu'elles n'étaient pas responsables des tags figurant sur l'hôtel de ville.

Les vacances, c'est pas toujours super
1 / 27
Les vacances, c'est pas toujours super
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Quand Mikhail Gorbachev jouait dans une publicité pour Pizza Hut
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'EPFL teste un robot éducatif dans des crèches vaudoises
Une société romande tente un pari innovant de proposer une pédagogie immersive et prospective aux enfants de la nurserie (dès l'âge de 3 mois) à la petite section (classe préscolaire).

«Allo la crèche, ici Nao»: un robot éducatif s'invite depuis quelques jours dans les quatre crèches du groupe Educalis. Vendredi, l'humanoïde était à la crèche de La Nanosphère à l'EPFL afin de proposer aux petits enfants des expériences d'apprentissage interactives.

L’article