Suisse
Politique

Le ministre vaudois PLR Pascal Broulis renonce à un cinquième mandat

Le ministre vaudois PLR Pascal Broulis renonce à un cinquième mandat

Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis si
Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis, dans son bureau lausannois.Image: sda
Le chef du Département des finances et des relations extérieures (DFIRE) a annoncé son retrait pour juin 2022. Sa décision était très attendue.
19.08.2021, 01:2019.08.2021, 15:10
Plus de «Suisse»

Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis a mis fin à un long suspense. Le ministre PLR des finances a annoncé dans la presse qu'il ne se représentera pas aux élections cantonales de mars prochain. Il quittera ainsi le gouvernement après 20 ans de fonction.

«J'annonce mon retrait pour juin 2022»
Pascal Broulis, conseiller d'Etat vaudoisLa Région

Le chef du Département des finances et des relations extérieures (DFIRE) a annoncé en exclusivité au journal du Nord vaudois La Région sa décision de ne pas solliciter un 5e mandat au Conseil d'Etat, cité dans un article, publié jeudi peu après minuit, sur le site du journal.

«C'est une décision prise depuis très longtemps, partagée en famille. C'est le fruit d'une réflexion calme et posée. Il est temps de passer la main. Mais je vais continuer de faire mon travail avec enthousiasme jusqu'à la fin de mon mandat. L'enthousiasme que j'avais à ma première candidature est resté intact.»

Sa décision était «très attendue»

Sa décision était très attendue, d'autant que son collègue Philippe Leuba a annoncé jeudi qu'il ne rempilait pas pour un quatrième mandat. Les deux ministres sortants avaient jusqu'au 20 août pour déclarer s'ils se représentaient ou non.

Le PLR se réunira en congrès le 22 septembre

Les autres candidats PLR ont jusqu'au 27 août pour exprimer leur intérêt:

  • La ministre sortante Christelle Luisier et le député Sergei Aschwanden sont pour l'instant les seuls candidats déclarés. Le parti devrait certainement partir avec un ticket à trois.
  • Parmi les autres papables les plus souvent cités: la conseillère nationale Isabelle Moret, le conseiller national et ancien syndic d'Aigle Frédéric Borloz, ainsi que le député Alexandre Berthoud. Ces deux derniers ont dit à Keystone-ATS être intéressés et réfléchir encore.

Le parti se réunira ensuite en congrès le 22 septembre pour entériner les candidatures. Il entend aussi modifier ses statuts pour limiter la présence d'un élu PLR au gouvernement cantonal à quinze ans maximum, soit trois mandats. (ats/jch)

«Session des Femmes», première étape: on y était!
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les problèmes du nouvel horaire des CFF
L’Alliance des villes émet un bilan mitigé sur le nouvel horaire CFF en Suisse romande. Elle pointe notamment des problèmes pour les trains vers Genève et les changements à Renens.

L’Alliance des villes dresse un bilan mitigé de l’horaire CFF pour la Suisse romande qui entrera en vigueur le 15 décembre, malgré des améliorations certaines par rapport aux annonces de mai 2023. Elle salue néanmoins le dialogue mis en place avec les villes concernées.

L’article