Suisse
Politique

Rejet des initiatives santé par les Vert'libéraux

Rejet des initiatives santé par les Vert'libéraux

Lors de leur assemblée des délégués à Bienne, les Vert'libéraux ont rejeté massivement les propositions du Parti Socialiste et du Centre visant à réguler les primes maladie et à freiner les coûts de la santé.
27.04.2024, 16:44
Plus de «Suisse»
Le pr
Le président du PVL Jürg Grossen a été réélu samedi à Bienne.Keystone

Les Vert'libéraux réunis en assemblée des délégués samedi à Bienne ont balayé les initiatives du PS et du Centre visant respectivement à limiter les primes maladie et à freiner les coûts de la santé. La première est jugée trop rigide, l'autre trop chère.

Les deux textes soumis à votation le 9 juin ont recueilli moins de 10 voix chacun, contre plus de 120 oppositions.

L'initiative sur le «frein aux coûts» ne précise pas comment atteindre ce but, critique le parti dans un communiqué. Elle «se concentre uniquement sur les coûts», ce qui est réducteur, poursuit le PVL, qui soutient en revanche le contre-projet.

Le parti est tout aussi opposé à l'initiative demandant que les primes maladie n'excèdent pas 10% du revenu. La classe moyenne a certes «besoin d'un allégement», mais «transférer la charge financière des cantons au gouvernement fédéral n'est pas viable», juge le PVL, qui soutient le contre-projet indirect.

Enfin, le PVL plébiscite la nouvelle loi sur l'électricité et balaie l'initiative «Pour la liberté et l'intégrité physique». (dal/ats)

Des élections présidentielles pas comme les autres
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Les hommes pensent que l'égalité est atteinte en Suisse, pas les femmes
Les femmes et les hommes évaluent le progrès de l’égalité de manière totalement différente en Suisse, révèle un sondage diffusé ce mercredi.

Les opinions sur l'état de l'égalité en Suisse divergent fortement selon les sexes. Les hommes estiment qu'elle est atteinte dans presque tous les domaines, alors que les femmes ont un avis opposé, selon un sondage publié mercredi.

L’article