Suisse
route

Les vélos électriques doivent rouler phares allumés de jour

Depuis ce vendredi, il est interdit de rouler à vélo électrique comme ça

En effet, les phares sont obligatoires dès ce 1ᵉʳ avril (et ce n'est pas une blague). La police pourra amender les contrevenants.
01.04.2022, 10:1501.04.2022, 11:56
Plus de «Suisse»

Tous les vélos électriques doivent rouler à partir de ce vendredi avec les phares allumés, même en journée. La mesure vise à augmenter la visibilité et à améliorer la sécurité des conducteurs.

Selon les dispositions relatives aux feux de circulation diurne, l’enclenchement des phares avant est suffisant durant la journée. Toutefois, l'Office fédéral des routes (Ofrou) recommande de toujours allumer les phares avant et arrière afin d'être plus visible. Rappel important:

  • L'obligation de rouler avec les phares allumés s'applique à toutes les aires de circulation, donc également aux chemins ruraux et aux pistes pour VTT.
  • Les contrevenants s'exposent à une amende d'ordre de 20 francs.

Attention, ça va plus loin! A partir du 1er avril 2024, les vélos électriques rapides devront, par ailleurs, être mis en circulation avec un compteur de vitesse. Ceux qui sont déjà en circulation devront en être dotés d'ici le 1er avril 2027, sous peine d'une amende d'ordre de 20 francs. (jah/ats)

Les images glaçantes de Marioupol vue du ciel
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Fête des mères supprimée: savoir dire «stop!» aux forceurs de la démocratie
Fête des mères supprimée dans une école genevoise, entrisme communiste à l'Université de Fribourg, fillettes voilées sur le visuel d'une garderie vaudoise: savoir dire «stop!» à ceux qui testent la démocratie.

Que ce soit au nom de la révolution ou de la bienveillance, la méthode est la même: utiliser les institutions pour imposer son agenda idéologique. Deux exemples tout chauds. Une école primaire genevoise a envoyé le 18 avril une lettre aux parents d’élèves pour les informer que la Fête des mères, telle que conçue dans le cadre scolaire, disparaissait au profit de «la fête des gens qu’on aime».

L’article