DE | FR

Covid: «L'échange entre politique et science doit être plus intensif»

Walter Thurnherr chancelier confédération science politique conseil fédéral

Image: Shutterstock

Dans un entretien avec le TagesAnzeiger sur la gestion de la pandémie, le chancelier fédéral Walter Thurnherr estime que le monde politique n'a pas assez collaboré avec les scientifiques.



Le chancelier de la Confédération Walter Thurnherr pointe un manque de coopération en Suisse entre le monde politique et le monde scientifique au cours de la pandémie de Covid-19. Les rapports ne sont pas assez clairs et parfois tendus, remarque-t-il.

Echange plus intensif

Les contacts entre les deux mondes sont aussi rares, indique le chancelier dans un entretien diffusé lundi par le TagesAnzeiger.

«L'échange entre la politique et la science doit être à l'avenir plus intensif et institutionnalisé»

Walter Thurnherr, chancelier de la Confédération

Pendant la pandémie, des scientifiques ont donné des conférences de presse, dont les politiciens ne connaissaient même pas l'existence, poursuit-il.

«C'était clairement trop tard»

Walter Thurnerr estime en outre que le Conseil fédéral n'a pas mis sur pied suffisamment tôt la task force scientifique Covid-19. Le groupe de travail a été institué le 30 mars 2020. «C'était clairement trop tard».

La politique suisse fonctionne par essence avec des majorités et non sur des preuves scientifiques, ajoute le chancelier. Souvent, le monde politique n'a utilisé la science que pour dire des vérités désagréables ou pour confirmer ses propres politiques, selon lui.

(ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pourquoi l'initiative contre la vaccination obligatoire va aboutir

Avec déjà plus de 76 000 signatures annoncées, auxquelles s’ajoute désormais le soutien actif des Amis de la Constitution, l’initiative contre la vaccination obligatoire n’aura aucune peine à atteindre les 100 000 signatures.

Le dépôt de leur deuxième référendum contre la loi Covid passé, les Amis de la Constitution peuvent désormais se concentrer sur un autre objectif: Faire aboutir l’initiative populaire «STOP à la vaccination obligatoire». Comme son nom l’indique, cette dernière compte inscrire dans la Constitution fédérale une interdiction d’obliger la population à se faire vacciner.

«Nous soutenons depuis un moment cette initiative. Mais ne pouvant pas courir plusieurs lièvres à la fois, c’est maintenant …

Lire l’article
Link zum Artikel