DE | FR

Vous avez acheté cette pince à cheveux H&M? Rendez-la, elle est dangereuse

Le groupe suédois a vendu des pinces à cheveux qui présentent en fait un danger pour les enfants s'en servant. Les clients sont appelés à les retourner au plus vite.
20.12.2021, 09:4420.12.2021, 15:49

C'est un accessoire qu'il faut impérativement rapporter. Lundi, H&M a ordonné un rappel de produit concernant une pince à cheveux munie de lumières LED, ont indiqué la marque et le Bureau de prévention des accidents (BPA) dans un communiqué. Le produit a été retiré de la vente.

«Les consommateurs qui ont l'une des pinces à cheveux concernées sont priés de cesser de les utiliser et de les rapporter dans un magasin H&M», peut-on lire dans le communiqué.
«Les consommateurs qui ont l'une des pinces à cheveux concernées sont priés de cesser de les utiliser et de les rapporter dans un magasin H&M», peut-on lire dans le communiqué.Image: admin

Le compartiment à piles de l'épingle pour cheveux peut se briser, ce qui rend les deux piles alcalines accessibles. La chaîne de prêt-à-porter suédoise craint qu'un enfant soit tenté de mettre les piles dans sa bouche, son nez ou ses oreilles et subisse ainsi de graves blessures internes.

L'article concerné par le rappel porte le numéro de produit «1008955». La gamme a été vendue du 23 juillet 2021 au 29 octobre 2021 dans les rayons enfants des magasins H&M, au prix de 12,95 francs. Dans leur communiqué, H&M et le BPA garantissent le remboursement de la pince à cheveux, même sans justificatif d'achat. (mndl)

World of watson: l'enfer dans les magasins à Noël

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Ueli Maurer: «Sur le Covid, les médias participent à répandre la peur»
Le conseiller fédéral Ueli Maurer est en désaccord avec la politique du Covid-19 et aussi avec l'achat de l'avion de combat américain F-35. Mais le ministre des finances s'inquiète surtout de la compétitivité de la place économique suisse. Il se bat pour la suppression du droit de timbre.

Malgré un nombre record de contaminations, le Conseil fédéral renonce à prendre des mesures supplémentaires. Le gouvernement a-t-il adopté la ligne d'Ueli Maurer en appliquant le moins de restrictions possible?
Ueli Maurer
: La situation a changé. Omicron ne provoque que très peu d'évolutions graves de la maladie. C'est pourquoi on peut progressivement retourner à la «normale».

L’article