DE | FR
Sondage

Les élus suisses veulent protéger les «visas dorés» des Russes: et vous?

En Suisse les riches étrangers obtiennent facilement des passe-droits. Parmi ces gens fortunés, des Russes. Une situation d'injustice que certains parlementaires ont voulu régler.
29.04.2022, 15:5729.04.2022, 17:23

Les riches étrangers continueront de pouvoir «s'acheter» des documents d'identités suisses, rapporte 24Heures. Un sujet clé dans le contexte de la guerre en Ukraine. En effet, les oligarques russes sont concernés au premier chef par l'acquisition de ces visas dits «dorés».

Le concept de «visa doré» vous connaissiez?

Il se trouve que la Commission des institutions politiques du Conseil national a tout bonnement enterré l'idée de supprimer cette procédure facilitée d'établissement en Suisse pour qui peut payer (cher). A l'origine, l'attaque était portée par des élus des Verts, du PS et des Vert’libéraux.

Mais pourquoi les riches ont-ils des passe-droits? Simplement parce que la procédure d'acquisition d'une autorisation de séjour en Suisse – d'ordinaire complexe et exigeante administrativement – peut être contournée. En effet, des exceptions sont permises en cas d'«intérêts publics majeurs». Il se trouve que c'est le cas si des intérêts fiscaux importants sont en jeu.

C'est normal d'avoir plus de droit quand on a plus d'argent?

Une partie des élus voulaient profiter de l'actualité ukrainienne pour remettre en question le très complexe droit d'asile en Suisse. Ces passe-droits n'ont pas été accordés à des milliers de personnes, mais il semblait essentiel d'en rediscuter pour certains élus. Parmi eux, Delphine Klopfenstein-Broggini, conseillère nationale (Les Verts/Genève), commente:

«Sept cents personnes, c’est peu, mais c’est à la fois beaucoup et des oligarques russes ont pu profiter de ce traitement par le passé, ce qui peut soulever des questions aujourd’hui»
source 24Heures
Que pensez-vous de la décision de cette Commission alors?

Dans le camp adverse, en revanche, on a estimé que l'avenir des «visas dorés» doit être assuré, car leur fin aurait impacté négativement l'attractivité de la Suisse. Notre pays n'est pas le seul en Europe à accorder des autorisations d'établissement aux étrangers fortunés. Malte, Chypre ou le Portugal sont aussi coutumiers du fait.

Si d'autres le font, pourquoi pas la Suisse?

(jah)

Le gouvernement ukrainien produit un spot avec un deepfake de Poutine

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Forum économique mondial se prépare à entrer dans le métavers
L'entreprise prévoit de créer un village global pour la coopération dans le monde numérique parallèle metavers.

L'avenir du Forum économique mondial (WEF) de Davos passera également par le virtuel, a annoncé son fondateur Klaus Schwab. Le village global, qu'il compte créer dans cet univers numérique, doit devenir la première utilisation du métavers avec un véritable objectif, selon lui.

L’article