Suisse
Technologie

L'EPFL construit une piste d'essai pour le système Hyperloop d'Elon Musk

Le banc d'essai circulaire de 120 m
En construction sur le campus de l'EPFL, la piste d'essai circulaire du système Hyperloop mesure 40 mètres de diamètre et 120 mètres de long.Image: sda

Inédit en Europe, l'EPFL construit une piste pour un train Hyperloop

Pour améliorer la technologie de transport ultra-rapide Hyperloop, l’EPFL et la start-up Swisspod construisent un banc d’essai circulaire sur leur campus.
23.07.2021, 15:2723.07.2021, 21:15
Plus de «Suisse»

L'EPFL et la start-up Swisspod construisent sur le campus un banc d'essai circulaire Hyperloop, le premier à être opérationnel en Europe. Leur objectif est de tester et d'améliorer la technologie de transport ultra-rapide sous vide.

«Le système Hyperloop, plus propre que l'avion et plus rapide que le train, pourrait révolutionner la mobilité longue distance»
Communiqué de l'EPFL

Mais à quoi ça ressemble exactement, le train Hyperloop?

Les projets se multiplient à travers le monde et la haute école lausannoise n'est pas en reste.

La description de la piste d'essai

  • Un banc (une piste) d'essai circulaire de 40 mètres de diamètre et 120 mètres de long vient d'être inauguré.
  • Il permettra de valider des hypothèses nécessaires à la réalisation d'un système Hyperloop, tant du point de vue de l'infrastructure que de la capsule de transport.
  • Le banc d'essai se présente sous la forme d'un anneau de fonte en aluminium, bourré de capteurs. L'infrastructure permet de simuler une piste Hyperloop infinie à une échelle de 1 sur 6.

Le système de propulsion comme principal défi

Un des gros défis d'Hyperloop est le système de propulsion. Pour en réduire le coût, l'idée est que ce ne soit pas l'infrastructure, mais le véhicule qui transporte l'énergie nécessaire à sa propulsion.

Ce véhicule serait alors doté d'un moteur linéaire, mais des développements technologiques conséquents sont encore nécessaires pour atteindre ce but, reconnaît l'EPFL.

La piste d'essai permettra de tester et valider un nouveau moteur à induction linéaire, développé dans le cadre du projet Limitless, soutenu par une bourse Innosuisse.

Il s'agira aussi d'étudier et d'optimiser les aspects fondamentaux de la propulsion électromagnétique et de la lévitation des capsules qui forment le système Hyperloop. Selon la start-up Swisspod, citée dans le communiqué, une solution pourrait être mise sur le marché d'ici quatre à cinq ans. (ats/jch)

Le Japon
1 / 39
Envie de découvrir le Japon?
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur X
Mykonos? Balek, les vraies stars sont à Lutry beach
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les dommages liés aux intempéries s'approchent des 200 millions
Une première évaluation chiffre à près de 200 millions de francs les dommages provoqués par les intempéries des mois de juin et juillet survenus en Valais et au Tessin.

Les violentes intempéries survenues en Suisse à mi-juin et début juillet, en Valais et au Tessin surtout, ont provoqué des dommages assurés de l'ordre de 160 à 200 millions de francs, indique l'Association suisse d'assurances (ASA). Il s'agit d'une évaluation partielle.

L’article