Suisse
Tourisme

Suisse Tourisme abandonne le français et ça fâche les Romands

Image

Suisse Tourisme boude le français sur Twitter et ça fâche les Romands

«Au revoir & merci», mais aussi «Tschüss und danke». Vendredi matin, les comptes Twitter en français et en allemand de MySwitzerland ont été officiellement abandonnés. Si le flux en italien, lui, est épargné, vous pourrez aussi vous rabattre sur les comptes en japonais, arabe ou... néerlandais.
27.01.2023, 15:4427.01.2023, 17:48
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

«Qui a pu prendre une telle décision? Vous ne comprenez donc pas que le français est la langue nationale suisse la plus utilisée dans le monde?» Les twittos suisses ont eu une mauvaise surprise en se réveillant vendredi matin. Suisse Tourisme a décidé d'abandonner ses comptes en français et en allemand sur le réseau social appartenant à Elon Musk. L'audience concernée? 25 000 followers en français, 47 000 auf Deutsch.

Pour solde de tout compte, Suisse Tourisme a déposé une dernière publication invitant les déçus à réviser fissa leur anglais et à migrer sur le compte central de MySwitzerland.

«Nous disons "au revoir" et faisons nos adieux à ce profil. Suivez-nous sur la page @MySwitzerland_e et ne manquez aucune de nos actualités. Important: désormais, ce compte ne sera plus mis à jour»

Avec le Cervin pour sécher ses larmes:

Suisse Tourisme boude le français et ça fâche les Romands

Le même cérémonial s'est déroulé sur le flux alémanique: «Wir sagen "Tschüss" und verabschieden uns von diesem Profil.» Sur le compte géré en anglais, 135 000 followers reçoivent quotidiennement des informations de MySwitzerland. Ce n'est pas énorme, mais déjà bien plus dodu que les deux comptes abandonnés vendredi matin. Histoire de tempérer les premières ardeurs, Suisse Tourisme a réagi, en proposant aux francophones avides d'évasion de se rabattre sur les comptes personnels de son CEO et de sa porte-parole. Que nous avons (évidemment) contacté.

Image

Au bout du fil, Véronique Kanel nous explique qu'il a fallu faire des choix, notamment en termes de force, de travail, de priorité et de budget.

«Nous avons constaté que le volume d'interactions sur ces deux comptes ne justifiait plus de les alimenter»
Véronique Kanel, porte-parole romande de Suisse Tourisme.

Après un rapide coup d'œil, on remarque que le compte en italien a, lui, été épargné. Pas la moindre trace d'un petit arrivederci e grazie, accompagné du Cervin, alors qu'il abrite peu ou prou le même nombre de followers que la version française. Chaque région linguistique fait un peu ce qu'elle veut?

«Les interactions étaient simplement moins importantes en français qu'en italien. Vous savez, les réseaux sociaux évoluent très vite, nous devons constamment nous adapter. Un canal choisi à un moment donné, peut être ensuite abandonné, s’il ne trouve pas un écho suffisamment important pour justifier les efforts que nous y consacrons. L'inverse est vrai aussi.»
Véronique Kanel.

Suisse Tourisme abandonne les langues nationales?

En termes d'image, et à lire les réactions que la décision a suscitées vendredi matin, ça donne tout de même un peu l'impression que Suisse Tourisme laisse tomber peu à peu ses langues nationales. «Absolument pas. Nous continuons d'ailleurs à communiquer dans toutes les langues, notamment sur notre site internet MySwitzerland et sur d’autres comptes dans les réseaux sociaux.»

Image
«Je comprends très bien que certains soient déçus. Mais c'est positif si les gens réagissent. Nous faisons constamment des tests et envisageons de nouveaux développements. Peut-être que nous déciderons d'alimenter à nouveau plus de comptes Twitter si la demande et notre stratégie devaient le justifier»
Véronique Kanel, porte-parole romande de Suisse Tourisme.

Véronique Kanel en profite pour nous rappeler que le réseau social d'Elon Musk n'est pas la plus grande priorité de Suisse Tourisme pour attirer le chaland dans notre pays. Sans surprise, le tourisme passe beaucoup par la photographie et la vidéo. «Nous sommes très présents sur Instagram, mais aussi TikTok où nous venons d'ailleurs d'ouvrir un compte à l'intention des pays du Golfe.»

Coréen, brésilien, iranien

Reste que, sur Twitter toujours, les autres langues ne manquent pas. Du néerlandais, à l'arabe, en passant par le japonais et l'espagnol, le touriste intéressé par un petit voyage dans notre pays a l'embarras du choix.

Et, manifestement, les interactions en français ont nettement moins la cote qu'en coréen, brésilien ou même... iranien. Autant de versions disponibles, notamment sur Instagram, où MySwitzerland possède une grosse dizaine de comptes différents. Et les francophones, mmh? On a bien trouvé quelque chose, mais... il y a un petit problème:

Image
«Dans de nombreux pays, nous pouvons compter sur nos responsables locaux, qui sont notamment chargés d'alimenter les comptes, répondant ainsi aux intérêts de communautés culturelles diverses. En ce qui concerne la France, pour l’instant, nous n'avons pas constaté une demande suffisamment importante pour alimenter un compte Instagram en français.»
Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme.

Aujourd'hui, et depuis l'abandon du compte Twitter francophone, il n'y a donc que sur Facebook où Suisse Tourisme s'adresse encore en français à sa clientèle potentielle. Pour l'anecdote, l'hotline téléphonique mise à disposition de la clientèle nous accueille, dans l'ordre, en allemand, en anglais puis, enfin, en français et en italien.

Maigre consolation, l'une des dernières publications du compte Twitter «Schweiz Tourismus» partageait un article rédigé par... nos collègues alémaniques de watson.🔥

Image
Calme-toi mère Nature
1 / 18
Calme-toi mère Nature
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse a frappé un gros coup
Joe Biden et Cie. au Bürgenstock: Le sommet de la paix a le potentiel de devenir un grand succès pour la Suisse. Et surtout pour l'Ukraine.

C'est officiel: le sommet de la paix pour l'Ukraine se tiendra au Bürgenstock les 15 et 16 juin. Si tout se passe bien, outre le président ukrainien Volodymyr Zelensky, les chefs d'Etat et de gouvernement européens, ainsi que le président américain Joe Biden et des dizaines d'autres dirigeants seront présents. On ne peut pas faire plus prestigieux.

L’article