DE | FR
En raison du manque de conducteurs de locomotives, des trains risquent à nouveau d'être supprimés en Suisse romande.
En raison du manque de conducteurs de locomotives, des trains risquent à nouveau d'être supprimés en Suisse romande. Bild: TI-PRESS

Ce Noël, les CFF risquent d'annuler des trains romands à cause du Covid

Le manque de personnel devrait toucher en particulier la Suisse romande. Cette situation n'est pas nouvelle, mais est accentuée par le Covid et notamment Omicron. D'autres secteurs des transports pourraient être affectés.
24.12.2021, 09:0624.12.2021, 10:30
Adrian Müller
Adrian Müller
Adrian Müller
Suivez-moi

Des pannes à grande échelle dans les transports sont-elles possibles en Suisse? Aux CFF, par exemple, le personnel est peu nombreux en ce moment, en particulier en Suisse romande.

Doit-on s'attendre à un scénario à la britannique avec de nombreuses suppressions de train? En effet, là-bas, Omicron a décimé les rangs des conducteurs qui sont soit malades, soit en quarantaine.

«En Suisse romande, il nous manque encore huit mécaniciennes et mécaniciens de locomotive le 25 décembre. Nous cherchons comme des fous des volontaires par des appels, par SMS et e-mails.»
Hanny Weissmüller, présidente du personnel de locomotive au sein du Syndicat SEV

S'il n'y a pas de volontaires, des liaisons risquent d'être à nouveau supprimées en Suisse romande, comme en automne. On ne sait pas, dans ce contexte, si les mécaniciens romands concernés sont malades ou absents pour d'autres raisons.

Hanny Weissmüller, présidente du personnel de locomotive au sein du Syndicat SEV.
Hanny Weissmüller, présidente du personnel de locomotive au sein du Syndicat SEV. Bild: zvg/sev

Par ailleurs, même en temps normal (autrement dit: sans le Covid), le personnel de train fait déjà défaut de ce côté-ci de la Sarine. La présidente du personnel de locomotive au sein du Syndicat SEV précise donc:

«Si en plus Omicron frappe fort, un train sur deux pourrait être supprimé sur certaines lignes»
Hanny Weissmüller

En septembre dernier déjà, les liaisons Regioexpress le long du lac Léman circulaient par moments à la cadence d'une demi-heure au lieu d'un quart d'heure.

En Suisse alémanique, malgré là aussi un sous-effectif, la situation sur le front du personnel est un peu meilleure. Ceci aussi parce que les mécaniciens de locomotive peuvent être déplacés plus facilement entre les différentes lignes.

«Au dépôt de Genève, par contre, nous avons un gros problème malgré les nouvelles personnes qui ont terminé leur formation», explique Hanny Weissmüller. Les mécaniciens de locomotive ne peuvent, en effet, circuler sur la nouvelle ligne vers Annemasse (France) qu'après une année d'expérience professionnelle. Cela complique énormément la planification.

Qu'est-ce qu'en disent les CFF officiellement?

Selon le service de presse des CFF, la situation du personnel se trouve actuellement:

«Dans un cadre normal»

L'objectif et la mission des CFF consistent à garantir la mobilité. Aussi l'entreprise assure: «C'est pourquoi les CFF se préparent continuellement – comme c'était déjà le cas avant Covid – à différents scénarios». Les CFF ne veulent pas en dire plus. L'entreprise ferroviaire a pris des mesures à moyen terme pour engager davantage de collaborateurs. D'ici à ce printemps, environ 200 mécaniciens de locomotive suivront leur formation dans toute la Suisse.

Dans les villes aussi les transports pourraient être touchés

A Winterthur les transports sont déjà durement affectés par le Covid. Les bus de la ville ont dû réduire massivement leur offre début décembre déjà en raison des nombreux cas de maladie et de quarantaine. Les autorités parlent d'une situation d'urgence, car plus de 30 chauffeurs de bus sont absents, parfois jusqu'à la fin de l'année.

Est-ce que le transport aérien est également touché?

Les transports publics ne sont pas les seuls à devoir jongler avec les isolements. Les compagnies aériennes aussi. La Lufthansa, par exemple, a annulé plusieurs vols intercontinentaux pendant les fêtes de fin d'année, car trop de pilotes se sont déclarés malades. Du 23 au 26 décembre, ce sont surtout les liaisons via l'Atlantique Nord, par exemple vers Boston, Houston et Washington, qui sont concernées, a indiqué Lufthansa jeudi. Selon un porte-parole, Swiss n'est pas concernée: «Actuellement, nous n'avons pas de pénurie de personnel», confirme la compagnie à croix blanche.

Toutefois, Swiss a également fait un mauvais calcul... Cette semaine, nous apprenions que l'entreprise voulait faire revenir des centaines d'hôtesses de l'air déjà licenciées. Sinon, elle risque de manquer de personnel au printemps.

Adapté de l'allemand par jah

Les Bouffistas: On a goûté (et recraché) les chocolats de Noël

Plus de Covid? En veux-tu en voilà

Tanja Stadler: «Il est trop tôt pour dire si nous nous ferons vacciner régulièrement»

Link zum Artikel

«On pourra se détendre mi-avril»: ce virologue se montre optimiste sur Omicron

Link zum Artikel

La pilule anti-Covid de Merck «active» contre Omicron

Link zum Artikel

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel
Les pluies verglaçantes provoquent de multiples accidents en Suisse
Selon MétéoSuisse, le nord-ouest du pays a été particulièrement touché par le phénomène la nuit dernière, à cause d'un faible front froid qui a traversé la Suisse.

Des accidents provoqués par des pluies verglaçantes et du verglas ont fait un blessé dans la nuit de jeudi à vendredi dans le nord de la Suisse. De la neige est tombée par endroits.

L’article