DE | FR

Un tremblement de terre dans le canton de Neuchâtel

Detailaufnahme Statusuebersicht verschiedener seismischer Stationen sind auf einem Bildschirm am Schweizerischen Erdbebendienst, SED, dargestellt, fotografiert am 14. Januar 2021 in Zuerich. Der Schweizerische Erdbebendienst an der ETH Zuerich ist die Fachstelle des Bundes fuer Erdbeben. Seine Aktivitaeten sind in das eidgenoessische Massnahmenprogramm Erdbebenvorsorge eingebunden. (KEYSTONE/Christian Beutler)

Depuis le début de l’année, 382 séismes ont été ressentis en Suisse. Image: KEYSTONE

Le degré de danger a été estimé à 1, soit le niveau le plus faible sur l'échelle de la Confédération suisse.



La région de Saint-Aubin (NE) a été secouée par un petit séisme de magnitude 2,6, vendredi, vers 3h50. Son épicentre a été mesuré à Bevaix (NE), indique sur son site Internet le Service sismologique suisse (SED) de l'EPFZ.

Le degré de danger a été estimé à 1, soit le niveau le plus faible sur l'échelle de la Confédération suisse. En règle générale, des dégâts ne sont pas attendus pour cette magnitude, précise le SED.

Depuis le 1er janvier 2021, le service de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a enregistré 382 séismes en Suisse. (ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Analyse

Ce qu’on n’ose pas se dire sur le terrorisme en Suisse avant le vote

Le 13 juin, le peuple est appelé à voter sur la loi accordant à la police des moyens supplémentaires de lutte contre le terrorisme. Une gêne entoure ce scrutin, qui ne porte pas seulement sur le djihadisme ou les néonazis, mais sur tout type d'activisme susceptible de prendre une forme radicale, que ce soit le féminisme ou la cause écologiste. Prévenir le passage à la violence, telle est la mission du service de renseignement suisse.

Un train peut en cacher un autre. Disons qu’un gros train peut en cacher de plus petits. Ce gros train, c’est un gros mot: «Terrorisme». Il fait l’objet d’une loi sur laquelle nous voterons le 13 juin. Il s’agira de dire si oui ou non, nous voulons accorder plus de moyens préventifs à la police dans le cadre de la lutte anti-terroriste. Soyons clairs – la chose n’étant que très rarement dite, y compris par l’autorité fédérale: Le terrorisme islamiste.

Mais la cheffe du Département de justice et …

Lire l’article
Link zum Artikel