DE | FR

Un tremblement de terre dans le canton de Neuchâtel

Depuis le début de l’année, 382 séismes ont été ressentis en Suisse.
Depuis le début de l’année, 382 séismes ont été ressentis en Suisse.Image: KEYSTONE
Le degré de danger a été estimé à 1, soit le niveau le plus faible sur l'échelle de la Confédération suisse.
21.05.2021, 05:0421.05.2021, 05:49

La région de Saint-Aubin (NE) a été secouée par un petit séisme de magnitude 2,6, vendredi, vers 3h50. Son épicentre a été mesuré à Bevaix (NE), indique sur son site Internet le Service sismologique suisse (SED) de l'EPFZ.

Le degré de danger a été estimé à 1, soit le niveau le plus faible sur l'échelle de la Confédération suisse. En règle générale, des dégâts ne sont pas attendus pour cette magnitude, précise le SED.

Depuis le 1er janvier 2021, le service de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a enregistré 382 séismes en Suisse. (ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un syndicat étudiant incite l'Unige à renoncer à porter plainte
L'affaire fait couler beaucoup d'encre depuis la semaine passée. Ces activistes, qui ont interrompu une conférence jugée transphobe, sont poursuivis par l'établissement universitaire genevois.

La Conférence Universitaire des Associations d'Etudiant.e.x.s (CUAE) a demandé lundi à l'Université de Genève (UNIGE) de renoncer à porter plainte contre des militants qui avaient interrompu la semaine passée une conférence qu'ils jugeaient transphobe. Dans un communiqué, le syndicat étudiant déplore «le tournant répressif que prend cette affaire».

L’article