Suisse
UDC

Norman Gobbi: la justice tessinoise ouvre une enquête pénale

Accident routier d'un élu de la Lega: le Tessin ouvre une enquête pénale

Der neu gewaehlte Staatsrat Norman Gobbi, Lega, bei der feierlichen Einsetzung fuer die Legislaturperiode 2023-2027, in Bellinzona, am Donnerstag, 06. April 2023. (KEYSTONE/Ti-Press/Elia Bianchi)
Le conseiller d'Etat de la Lega Norman Gobbi a été impliqué en novembre au Tessin.Keystone
Les spéculations sont allées bon train ces dernières semaines dans les médias tessinois quant à savoir pourquoi le nom de l'ancien conseiller national ne figurait pas dans le procès-verbal d'accident qui a lieu au mois de novembre.
26.03.2024, 22:4627.03.2024, 08:34
Plus de «Suisse»

Le ministère public tessinois a ouvert une enquête pénale à la suite de l'accident de la route dans lequel le conseiller d'Etat Norman Gobbi a été impliqué en novembre. La procédure vise à déterminer si un délit a été commis dans le cadre de l'incident et lors de la procédure d'établissement des faits qui a suivi.

L'enquête pénale, ouverte à la mi-mars, concerne un accident qui s'est produit le 14 novembre 2023 près de Stalvedro (TI). En cause, des soupçons d'abus d'autorité et de favoritisme:

«Les infractions potentielles auraient été commises par un policier cantonal et un inconnu»
Extrait du communiqué publié par le ministère public

Les médias tessinois ont rapporté que l'alcoolémie de l'élu était trop élevée lors du premier test, puis «dans les normes» lors du second. Selon eux, son nom n'apparaît pas dans le procès-verbal d'accident.

Le communiqué du ministère public ne cite pas son nom. Le collaborateur personnel du conseiller d'Etat de la Lega en charge de l'intérieur et des finances a uniquement confirmé que son chef a été impliqué dans un accident en novembre, qui n'a pas fait de blessés:

«Monsieur Gobbi est une victime dans cet accident et a lui-même alerté la police»
Le collaborateur personnel de Norman Gobbi

Rebondissement politique

L'avocat du député indique que son client a été impliqué dans l'accident du 14 novembre, mais «sans aucune responsabilité», et qu'il n'y a «aucune preuve de son implication dans des infractions présumées»:

«Norman Gobbi attend l'issue de ces enquêtes sans aucune crainte, avec calme et confiance»

La politique n'est pas non plus restée inactive: le chef du groupe du Centre au Grand Conseil tessinois a déposé le 13 mars une interpellation contenant une série de questions relatives à l'incident. Il ne faut cependant pas s'attendre à des réponses rapidement. En effet, le Conseil d'Etat a indiqué que les interventions parlementaires en cours sont suspendues jusqu'à la clôture de la procédure pénale. (ats/jch)

Ces vaches adorent le Printemps
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tensions entre bandes de motards: la police valaisanne intervient
Samedi, la police valaisanne a interpellé quinze individus après des courses-poursuites sur l'A9, où des motards ont été intimidés par des automobilistes.

La police valaisanne est intervenue samedi alors que des membres d’un Club de motards ont été intimidés par des individus au volant de voitures de tourisme sur l’autoroute A9 entre Saxon et Martigny. Personne n'a été blessé et quinze individus ont été interpellés au terme de courses-poursuites.

L’article