Suisse
ukraine

Ukraine: 23 orphelins accueillis en Suisse, à Kandersteg

Le conseiller national Hans Peter Portmann (
Le conseiller national Hans-Peter Portmann (à gauche) a accueilli les enfants à Kandersteg avec des cadeaux.Image: sda

Ukraine: un groupe de 23 orphelins accueillis à Kandersteg en Suisse

Kandersteg, dans le canton de Berne, a accueilli dimanche 23 orphelins venus d'Ukraine. D'autres enfants pourraient suivre leurs traces.
03.04.2022, 16:4904.04.2022, 07:58
Plus de «Suisse»

Ce sont 23 orphelins ukrainiens de la région de Lviv qui sont arrivés dimanche à Kandersteg (BE). Ils seront hébergés jusqu'à l'été dans le centre scout international. D'autres orphelins devraient venir en Suisse.

Le voyage de la Pologne à la Suisse a duré environ 22 heures. Les enfants ont posé beaucoup de questions à leur arrivée, a indiqué dimanche le conseiller national Hans-Peter Portmann (PLR/ZH) à Keystone-ATS. Ils devraient être scolarisés après Pâques.

Il s'agit d'un premier groupe d'orphelins de la fondation Ridni à arriver en Suisse, a expliqué le conseiller national. Un deuxième voire un troisième groupe pourraient encore venir depuis la Pologne. Hans-Peter Portmann a ajouté que:

«Il est difficile d'obtenir des autorisations de sortie de l'Ukraine»

Jusqu'à présent, 140 orphelins ukrainiens sont hébergés en Pologne dans un lieu sûr. D'autres pays ont proposé d'accueillir ces enfants.

Bientôt un autre centre dans le Jura bernois?

Il y a dix jours, le canton de Berne, la commune de Petit-Val et le comité du Centre de Sornetan ont indiqué que le centre de Sornetan ouvrirait ses portes à 70 enfants d'un foyer ukrainien. Ils seraient accompagnés de 20 à 30 adultes d'Ukraine qui s'en occuperaient. La date de leur arrivée n'est pas encore connue.

Le Centre de Sornetan appartient aux paroisses réformées de la région. Lieu de rencontre et de formation, il a cessé son activité fin 2020 et est depuis en vente. (sas/ats)

La petite ukrainienne qui chantait «Libérée, délivrée» remplit un stade
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le PS et l'UDC ont un bel avenir en commun
Un électorat social, de droite et de gauche, est né le 3 mars lors de la votation sur la 13e rente AVS. Un monstre? Au contraire, une opportunité dont le PS et l'UDC sauront jouer à leur convenance? Les objets d'entente ne manquent pas.

La votation sur la 13ᵉ rente AVS constitue un précédent: le 3 mars, l’électorat UDC a voté avec la gauche. Les responsables du parti national-conservateur en étaient blêmes. La base a torpillé les mots d’ordre émis un mois plus tôt par l’assemblée des délégués, qui recommandait massivement le rejet de la 13ᵉ rente et approuvait l’initiative des Jeunes PLR pour un relèvement de l'âge de la retraite à 66 ans, balayée par le peuple à près de 75%. Etait-il possible d’être plus déconnecté?

L’article