Suisse
ukraine

«La neutralité suisse n'est pas comprise en Ukraine»

«La neutralité suisse n'est pas comprise en Ukraine»

L'ambassadeur Claude Wild se trouvait parmi le personnel restant de l'ambassade évacué (archive).
Claude Wild est l'ambassadeur de Suisse en Ukraine depuis 2019.Image: sda
Cette incompréhension est amplifiée par le fait que le Département fédéral de l'économie a refusé à nouveau d'accéder à la demande de l'Allemagne de pouvoir livrer, en Ukraine, des munitions fabriquées en Suisse.
07.11.2022, 04:5207.11.2022, 12:44
Plus de «Suisse»

Les Ukrainiens ne comprennent pas comment la Suisse conçoit sa neutralité, indique l'ambassadeur de Suisse en Ukraine, Claude Wild, dans un entretien diffusé lundi par ArcInfo et Le Nouvelliste:

«Parfois, il y a de l'agacement et des blogueurs nous critiquent sévèrement»

Il faut expliquer constamment aux Ukrainiens la position de la Suisse et sa neutralité, note le diplomate. Mais la meilleure réponse est, selon lui, ce que fait la Suisse sur le terrain:

«Plus notre aide humanitaire est efficiente, mieux nous sommes compris»

Une leçon de résilience

Exfiltré par les forces spéciales de l'armée suisse quand les soldats russes menaçaient Kiev à la fin février, l'ambassadeur a retrouvé son poste en mai dans la capitale ukrainienne. Il travaille désormais sur les différentes aides d'urgence fournies par la Suisse envers l'Ukraine:

«L'invasion russe a désorganisé les relais et partenaires locaux de la Suisse, mais tout s'est remis à fonctionner avec une étonnante efficacité environ deux semaines après le début des combats. Même quand l'ambassade de Suisse a été fermée, son personnel local a fourni un énorme effort pour faciliter l'acheminement de l'aide humanitaire.»

«L'Ukraine a donné une leçon de résilience au monde entier. Les élus locaux ont pris les choses en main et se sont révélés», souligne le diplomate. (ats/jch)

On a jugé les candidats de la Star Academy
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
Une voiture s'écrase contre l'entrée principale du Chuv
Une voiture a percuté l'entrée principale du Centre hospitalier universitaire vausois, vendredi matin, à Lausanne, endommageant la porte.

Un accident peu commun a eu lieu vendredi matin à Lausanne: une voiture est venue percuter l'entrée principale du Centre hospitalier universitaire vaudois (Chuv). Le véhicule a, en effet, terminé sa course dans la porte-carrousel, occasionnant des dégâts importants.

L’article