DE | FR
Et si Monthey et Collombey-Muraz fusionnaient? Le vote débute en 2022.

Image: Keystone/shutterstock

Et si Monthey et Collombey-Muraz se mariaient? Les urnes parleront en 2022

Le projet de fusion entre les communes valaisannes de Collombey-Muraz et de Monthey sera soumis à la population le 15 mai 2022. S'il est accepté, il permettra de créer une ville d’environ 27 000 habitants.



«Les exécutifs de Collombey-Muraz et de Monthey se sont prononcés en faveur de la poursuite du projet de fusion». Voilà ce qu'ont indiqué mercredi les deux communes dans un communiqué commun. Un projet qui permettrait selon les deux municipalités «d'offrir un service à la population encore plus performant, avec les forces vives à disposition dans les deux communes actuelles».

Si la votation devait aboutir, elle permettrait de créer une ville d’environ 27 000 habitants. Ce qui en ferait la deuxième du canton après Sion et la dixième de Suisse romande.

Il y a quelques jours, une autre association a eu lieu en Suisse

Un projet qui a de fortes chances d'aboutir

La fusion de Collombey-Muraz et de Monthey est en cours d’élaboration depuis 2017. Une première étude d’opportunités et de risques (2017 et 2018) puis un pré-rapport de fusion ainsi qu’un pré-rapport financier (2019 et 2020) ont été réalisés.

Le projet s'est aussi appuyé sur les conclusions tirées de plusieurs ateliers citoyens organisés fin 2019 ainsi qu’un sondage réalisé auprès de la population des deux communes en mars 2020. Lors de ce sondage, la majorité des répondants se disaient pour le projet de fusion, soit, en chiffre:

Une campagne d’information débutera en automne 2021. Le sujet sera soumis aux Conseils généraux début 2022. La votation populaire suivra le 15 mai 2022. (ats/mndl)

Plus d'article sur la politique en Suisse romande

La presse suisse salue le vote jurassien de Moutier

Link zum Artikel

Pourquoi la Suisse romande ne vote qu’à gauche (ou presque)

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

Le Valais a-t-il un souci avec les femmes? Oui...et non

Link zum Artikel

Le gouvernement n'interdira pas les pubs incitant les jeunes à fumer

Mercredi, le Conseil national a rejeté l'initiative qui s'oppose à la propagande en faveur du tabac auprès de la jeunesse. La majorité la juge «trop extrême» et préfère une autre loi actuellement en discussion au Parlement.

Déposée en 2019 et soutenue par une quarantaine d'organisations pour la santé, l'initiative populaire «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac» veut interdire toute publicité promouvant le tabagisme qui atteint les enfants et les jeunes.

L'interdiction vise les publicités présentes dans la presse écrite, sur Internet et les réseaux sociaux, sur les affiches, dans les cinémas, dans les points de vente et lors de manifestations mais pas que. Elle …

Lire l’article
Link zum Artikel