larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Variole du singe

Variole du singe: la France voisine ne vaccinera pas les Genevois

La Suisse est le 6e pays le plus affecté par la variole du singe

epa10114891 A patient is vaccinated against monkeypox at the vaccination site in Obregon Park, Los Angeles, California, USA, 10 August 2022. The monkeypox has been declared a public health emergency b ...
Un patient est vacciné contre la variole du singe, aux Etats-Unis.Image: sda
La France n'est pas le seul pays à privilégier ses habitants, l'Allemagne a mis en place une directive similaire.
16.08.2022, 05:3116.08.2022, 09:59
Plus de «Suisse»

Les personnes qui habitent à Genève ne peuvent pas se faire vacciner contre la variole du singe en France voisine. A Saint-Julien-en-Genevois ou à Annecy, on leur signifie que les doses sont réservées aux résidents. L'information, révélée lundi par la RTS, a été confirmée par le président de Dialogai Matthias Erhardt.

Selon ce dernier, il est encore envisageable de se faire vacciner dans certaines très grandes villes, dans des lieux qui s'occupent de travailleurs du sexe et ne posent pas de question.

Malgré les appels répétés des associations homosexuelles à agir contre l'épidémie, les autorités helvétiques n'ont toujours pas homologué le vaccin contre la maladie.

«Nous sommes toujours dans l'attente de la mise en place d'un dispositif»
Matthias Erhardt

Le président de Dialogai est pourtant persuadé que la Suisse possède des doses du vaccin. La variole pouvant constituer une menace biologique en cas de guerre, l'armée doit avoir des stocks à disposition, a-t-il expliqué. Si c'est le cas, Dialogai demande que ces doses puissent bénéficier à la population à risque.

«Déçue»

La variole du singe touche presque exclusivement des hommes homosexuels. A ce jour, plus de 387 cas ont été confirmés par test en Suisse. PinkCross, l'association faîtière des organisations gays, pense toutefois que le chiffre réel est probablement beaucoup plus élevé, car l'accès aux tests est très restreint.

Au 19:30 de la RTS, l'infectiologue aux HUG Alexandra Calmy s'est dite déçue par le fait que le vaccin ne soit pas disponible en Suisse:

«On ne peut pas que compter sur la solidarité des pays voisins. Les personnes à risque souhaitent se faire vacciner et sont prêtes à aller loin, comme au Canada. Il est dommage que la débrouillardise soit le meilleur moyen d'obtenir ce à quoi on a droit dans notre société. Il faut aussi une réponse politique, c'est une circonstance tout à fait exceptionnelle.»

La Suisse est le 6e pays le plus affecté par la variole du singe par million d'habitants, a rappelé Alexandra Calmy. En plus, la maladie n'est pas bénigne, souligne-t-elle.

Interrogée sur le message qu'elle souhaite transmettre au ministre de la santé Alain Berset, l'infectiologue répond: «Merci de nous aider à avoir le vaccin rapidement et de ne pas attendre le premier décès en Suisse de la variole du singe». (ats/jch)

Sécheresse et pluie: cette vidéo fait débat sur Twitter
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Motion déposée pour interdire les relations sexuelles entre enseignants et élèves
Une proposition législative vise à prohiber explicitement les liaisons intimes entre le corps enseignant du secondaire 2 et les élèves majeurs dans les établissements postobligatoires.

Dans le canton de Vaud, une motion veut interdire toute relation sexuelle entre enseignants et élèves majeurs à l'école postobligatoire. Porté par le député écologiste Yannick Maury et soutenu par des élus de tous partis, le texte a été déposé cette semaine au Grand Conseil.

L’article