Suisse
Vaud

Une sauce «façon Ikea» fait scandale dans une cantine romande

Une sauce «façon Ikea» fait scandale dans une cantine romande

La polémique a enflé à La Tour-de-Peilz. Le débat? Tout est-il permis pour allécher les enfants? Dans cette commune vaudoise, on pense que non.
02.02.2023, 20:3403.02.2023, 10:29
Plus de «Suisse»

Un menu scolaire, somme toute innocent, semble avoir pris des proportions gigantesques dans la commune vaudoise de La Tour-de-Peilz. Tout a commencé par le message scandalisé d'une maman, rapporte 24 Heures:

«Les marques n’ont pas leur place à l’école, et je ne suis pas la seule à le penser. Même pour qualifier une sauce. On parle d’un plat qui est clairement affilié à Ikea et pas à la gastronomie.»
source: 24Heures

Une réaction qui a suscité l'émoi jusqu'au sommet de la municipalité. L'élu Vert, Vincent Bonvin, estime que l'entreprise en charge du réfectoire assure un travail de qualité, avec des produits de saison et régionaux: «Ma fille aussi fréquente des cantines et je comprends ces préoccupations», argumente l'élu qui précise que la société sera sensibilisée à l'usage des marques.

Le menu qui fait scandale.
Le menu qui fait scandale.DR/24heures

Mais d'ailleurs, la sauce incriminée sortait d'où? Des usines Ikea? Un sous-produit revisité chimiquement de cuisine scandinave que d'aucun jugent peu digeste.

La sauce Ikea vous en pensez quoi?

Sur ce point, le gérant de l'établissement est formel: les enfants n'ont pas avalé un mets industriel. Non, assure l'entreprise basée dans le canton de Fribourg, qui gère la cantine: «C’est évidemment "inspiré de." Nous avons simplement utilisé le nom sauce Ikea parce que tout le monde la connaissait».

Tout est bon pour faire manger des enfants?

On l'aura compris, l'objectif était de faire manger les enfants et on serait loin de la malbouffe. Le but du cuisinier était, selon la gérance, de «montrer une déclinaison régionale de ce plat». Finalement, une question reste en suspens: c'était bon? (jah)

Copin comme cochon: Ta façon de manger
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le Conseil fédéral empêche Genève d'introduire son congé parental
Genève ne peut pas encore introduire un congé parental de 24 semaines. Le Conseil fédéral juge le financement incompatible et propose de réviser la loi sur les allocations.

Genève ne peut pas introduire pour le moment de congé parental de 24 semaines. Estimant que les modalités de financement prévues ne sont pas compatibles avec le droit fédéral, le Conseil fédéral propose une révision de la loi sur les allocations pour perte de gain.

L’article