Suisse
Vaud

Les gens du voyage doivent quitter Morrens (VD) d'ici lundi

Les gens du voyage doivent déjà quitter leur nouveau terrain vaudois

Une voiture de la Police de l'Ouest lausannois bloque un convoi de caravannes des gens du voyage le vendredi 12 avril 2024 proche du Centre Commercial Migros a Crissier. Menaces par une procedure ...
Une voiture de la Police bloque un convoi de caravanes des gens du voyage, vendredi, près du Centre Commercial Migros a Crissier.Keystone
Une cinquantaine de policiers et de gendarmes ont été déployés pour faire face à l'occupation illégale de la part de gens du voyage sur des terrains vaudois.
12.04.2024, 19:18
Plus de «Suisse»

Les gens du voyage qui ont quitté jeudi le terrain d'Y-Parc à Yverdon-les-Bains (VD) se sont répartis en deux groupes: une vingtaine de caravanes sont stationnées jusqu'à lundi midi à Morrens, entre Echallens et Lausanne, une autre vingtaine est repartie vendredi vers différentes places officielles de Suisse romande.

«Il n'y a actuellement plus aucun blocage à Morrens et aux alentours. La situation s'est normalisée vers 14h00 environ.»
Un porte-parole de la police cantonale vaudoise

Les caravanes sont installées sans autorisation devant la grande salle du village. Le Conseil d'Etat rappelle qu'il «ne tolère pas d'installations illicites sur son territoire».

Une solution devra rapidement être trouvée pour un déplacement vers un terrain autorisé, affirmait jeudi le délégué cantonal pour les gens du voyage, Laurent Curchod.

Important dispositif policier

L'autre groupe d'une vingtaine de caravanes s'était dans un premier temps arrêté entre Assens et Morrens jeudi en fin de journée, retenu par la police, avant de débarquer à l'entrée du village vendredi matin, bloquant en partie la route d'Echallens.

«Face à l'important dispositif policier déployé, cette vingtaine de caravanes a quitté le secteur en direction de Crissier où les gens du voyage ont alors tenté de s'installer. Finalement, face à la fermeté des autorités cantonales, les caravanes sont parties pour les différentes places officielles dans les cantons de Neuchâtel, Berne et Vaud.»
Déclaration du Conseil d'Etat

Menacés par une procédure d'expulsion par la Municipalité d'Yverdon-les-Bains (VD), les gens du voyage avaient finalement quitté jeudi le terrain d'Y-Parc qu'ils occupaient depuis début mars. Cette communauté n'avait pas respecté le délai de départ fixé à vendredi 5 avril et une soixantaine de caravanes stationnaient encore sur les lieux.

La police cantonale a déployé un important dispositif composé d'une cinquantaine de policiers et gendarmes, avec l'engagement de quatre dépanneuses et l'appui de la police municipale de Lausanne et de la police de l'Ouest lausannois, détaille encore le Conseil d'Etat. A ce jour, 136 convois sont stationnés dans le canton de Vaud, respectivement à Rennaz (42), Avenches (31), Lausanne (43) et Morrens (20). (ats/jch)

Nouveau pétage de câble sur un vol
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tensions entre bandes de motards: la police valaisanne intervient
Samedi, la police valaisanne a interpellé quinze individus après des courses-poursuites sur l'A9, où des motards ont été intimidés par des automobilistes.

La police valaisanne est intervenue samedi alors que des membres d’un Club de motards ont été intimidés par des individus au volant de voitures de tourisme sur l’autoroute A9 entre Saxon et Martigny. Personne n'a été blessé et quinze individus ont été interpellés au terme de courses-poursuites.

L’article